La cuisine-santé au quotidien est-elle une mission impossible ?

lu 3611 fois

Cuisiner conduit à manger à table avec les autres... cuisiner conduit également à l'équilibre et la variété, et ainsi contribue à donner des repères alimentaires. En ce sens, c'est un facteur de santé incontournable, à condition de respecter l'aliment dans ce qu'il est... à condition de cultiver aussi la diversité, la différence et la modération.

« La cuisine-santé au quotidien est-elle une mission impossible ? » - Crédit photo : www.cuisine-et-saveur.com Pour essayer de répondre à cette question essentielle, d'autres questions surgissent immédiatement :

La « cuisine-santé » à la maisson est-elle une question de coût, d'équipement ou de compétences ? les nouveaux équipements ménagers et les nouveaux ingrédients du marché vont-ils dans le bon sens ?

L'éducation culinaire des enfants est-elle possible, lorsque la pièce « cuisine » a perdu sont statut de « foyer », lorsque les mères (et les pères) n'ont plus le temps et que les grands-mères (et grands-pères) vivent ailleurs ?

Les chefs cuisiniers en restauration sont-ils motivés pour pratiquer la « cuisine-santé », en ont-ils les moyens et sont-ils compétents ? La restauration gastronomique montre-t-elle le chemin ? La restauration collective peut-elle suivre ?

Animé par Yann Fernandez, les échanges de Sébastien Remy, Jean-Michel Lecerf, François Guillon, Christophe Hébert et Michel guérard, experts réunis le jeudi 29 avril 2010 lors du débat de clôture du 5ème Forum Agrosanté organisé par l'Institut Polytechnique Lasalle Beauvais, ont tenté d'apporter des éléments de réponses à ces questions en abordant notamment :

  • l'importance de la valorisation de la qualité de l'alimentation, et le travail de fond du Ministère de l'Alimentation, de l'Agriculture et de la Pêche, notamment auprès des enfants;
  • les enjeux de l'alimentation en termes de santé pour les futures générations et le rôle essentiel de la prévention;
  • la problématique de l'inégalité des moyens pour accéder à une cuisine-santé;
  • le rôle central que peut jouer la restauration collective surtout auprès des publics défavorisés;
  • la nécessité de développer les expertises de l'industrialisation agroalimentaire;
  • l'intérêt majeur de la formation culinaire à tous niveaux, scolaires et professionnels;
  • le rôle vital de la transmission culinaire;
  • et surtout la compatibilité de la « cuisine-plaisir » et de la « cuisine-santé ».

Les intervenants :

SOURCE : Lasalle Beauvais

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s