La cuisine du divorcé : également recommandé aux hommes mariés qui veulent le rester

lu 4246 fois

Vous trouverez dans ce livre tout ce qu'un homme séparé et nul en cuisine doit savoir pour redémarrer du bon pied. Les hommes divorcés (ou qui souhaitent simplement se lancer en cuisine) apprendront pas à pas comment concocter de bons petits plats simples et équilibrés pour eux-même et leurs enfants.

Le livre

« La cuisine du divorcé : également recommandé aux hommes mariés qui veulent le rester » La cuisine du divorcé rassemble plusieurs recettes pour les papas dont souvent le seul talent culinaire est de faire des pâtes. Antoine Isambert, qui a collaboré avec une ex-restauratrice parisienne, Emmanuelle Redaud, leur propose donc de suivre une formation progressive. Les bases : le matériel nécessaire mais suffisant (et à quoi il sert !). Ce qu’il faut avoir en permanence dans son placard et son frigo. Apprendre à s’organiser ! Des recettes pour toutes les situations.

  • Survivre seul : les alternatives simples et saines aux pizzas surgelées...
  • Nourrir ses enfants : des recettes rapides, - équilibrées et qui leur font plaisir.
  • Inviter des amis : des recettes inratables, qui font de l’effet et permettent de rester à table avec eux.
  • Dîner en tête à tête : des recettes raffinées, assez diététiques et, pourquoi pas, sournoisement aphrodisiaques...

Ce livre peut évidemment se glisser aussi dans les mains des hommes qui souhaitent se lancer en cuisine. La méthode est également donc fortement recommandée aux hommes mariés invisibles en cuisine, mais qui, taraudés par la mauvaise conscience, souhaiteraient s’amender. Car comme le précisent en préambule les auteurs : « un divorce réussi, ça se prépare, et parfois même ça s’évite ! »

Les auteurs

Antoine Isambert est ingénieur agricole diplômé d’un DEA de biologie et physiologie végétales et d’un 3e Cycle de gestion de l’IGIA (groupe Essec). Editeur, citadin, divorcé, père de 3 enfants, lorsqu’il s’est retrouvé seul, incapable de se faire cuire un oeuf, de faire à manger à ses enfants, de recevoir des amis, il aurait rêvé d’avoir ce livre... Fort de sa propre expérience et épaulé par une vraie professionnelle, Emmanuelle Redaud, il comble aujourd’hui ce vide.

Après 12 ans dans une grande entreprise, Emmanuelle Redaud a passé un CAP de cuisine et pâtisserie, pour assouvir sa passion. Ses années d’expérience dans des restaurants gastronomiques et dans son propre restaurant à Paris, associée à sa fonction de mère de famille, lui ont permis d’acquérir toutes les compétences en cuisine ; elle est aujourd’hui styliste et auteur culinaire.

Découvrir le livre « La cuisine du divorcé : également recommandé aux hommes mariés qui veulent le rester », de Antoine Isambert, Emmanuelle Redaud et Thomas Dhellemmes (Photographies) aux Editions Eugen Ulmer, 160 pages.

SOURCE : Editions Eugen Ulmer

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s