La consommation de protéines est indispensable à la gestion du poids

lu 3985 fois

Selon une étude financée par l'UE et menée par l'université de Copenhague (Danemark), la consommation de protéines est le facteur le plus important pour maintenir son poids à la suite d'un régime. Les résultats sont le fruit du projet Diogenes («Diet, obesity and genes») financé à hauteur de 14,5 millions d'euros au titre du domaine thématique Qualité et sûreté alimentaires du sixième programme-cadre (6e PC).

« La consommation de protéines est indispensable à la gestion du poids » - Crédit photo : www.becelcanada.com L’objectif de cette étude réalisée sur six mois consistait à appliquer des méthodes permettant de prévenir l’obésité, notamment grâce à un régime. Les chercheurs ont étudié 548 adultes en surpoids ou obèse et leurs enfants dans huit pays: la Bulgarie, la République tchèque, le Danemark, l’Allemagne, la Grèce, l’Espagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni.

Tous les adultes ayant participé à l’étude ont suivi un programme de perte de poids d’une durée de huit semaines comportant une faible consommation énergétique fixe. On les a ensuite répartis dans cinq groupes alimentaires. Chaque régime alimentaire différait au niveau de l’index glycémique (IG) et du contenu en glucides et en protéines. Les résultats ont montré que les personnes suivant le régime basé sur la consommation en protéines la plus élevée avaient réussi à maintenir leur poids après la fin du programme de huit semaines.

« L’apport protéique est la clé au maintien efficace du poids après un régime », déclare le professeur Arne Astrup de l’université de Copenhague, coordinatrice du projet Diogenes. « En regroupant les huit centres et les résultats obtenus pour les 548 adultes, nous avons constaté que les sujets [sélectionnés au hasard] suivant un régime riche en protéines après une perte de poids parvenaient à maintenir ce même poids. Certains sujets [sélectionnés au hasard] suivant un régime à IG faible ont également réussi à maintenir leur poids; hors cette tendance était moins marquée que chez les personnes suivant un régime riche en protéines ».

Dans de nombreux régimes modernes, on préconise une forte consommation de protéines pour perdre du poids, ce qui a été confirmé par les résultats de l’étude. D’après les chercheurs, consommer davantage de protéines procure une plus grande sensation de satiété qu’en mangeant des matières grasses et des glucides; de plus, les protéines présentent un effet plus stimulant sur les dépenses énergétiques que les matières grasses et les glucides.

« Cette étude confirme que le choix du régime suivi après un amaigrissement joue un rôle important dans le maintien du poids, contrairement à d’autres études récemment publiés selon lesquelles le régime ne fait aucune différence », a ajouté le professeur Astrup. « Chaque sujet a été étroitement suivi au cours de l’étude, ce qui confirme la fiabilité de nos résultats et conclusions; par ailleurs, on a constaté un taux d’abandon beaucoup plus faible pour le groupe consommant beaucoup de protéines, probablement en raison de la gestion réussie du poids au cours de l’étude ».

Le professeur Astrup conclut: « La bonne nouvelle pour les consommateurs est que les résultats concernant la gestion de poids avec un régime riche en protéines ont été obtenus avec relativement peu de changements dans la composition du régime alimentaire. La plupart des familles pourraient pouvoir procéder à ces changements alimentaires et essayer de prendre soin de leur santé grâce à une meilleure gestion de leur poids ».

Pour de plus amples informations, consulter :

Source : Copyright © Communautés européennes, 2009

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s