La caféine, un prodigieux antioxydant

lu 13911 fois

Des scientifiques ont fait état d'une analyse approfondie de la façon dont la caféine issue du café, du thé et d'autres aliments protégerait, de par ses effets antioxydants, contre certaines maladies telles que la maladie d'Alzheimer ou les maladies cardiaques et ce au point de vue des niveaux les plus fondamentaux.

Un rapport décrivant les réactions chimiques se trouvant derrière les effets antioxydants de la caféine a été publié récemment dans le Journal of Physical Chemistry. Les auteurs y décrivent les preuves suggérant que le café serait l'une des plus riches sources alimentaires d'antioxydants pour les personnes saines.

Manque de données

Plusieurs études évaluant les effets bénéfiques de la caféine issue de produits tels que le café, le thé, le cacao et d'autres aliments en tant qu’antioxydant sont disponibles dans la littérature. Elles suggèrent notamment un effet positif en terme de réduction du risque de maladie dégénérative comme la maladie d’Alzheimer ou du risque de maladie cardiovasculaires.

Toutefois, les scientifiques savent peu de choses sur les mécanismes exactes des effets antioxydants de la caféine et de l’action de cette dernière sur les radicaux dits « libres » qui ont des effets néfastes dans le corps. En outre, certaines des études publiées à ce jour ont également des résultats contradictoires.

Calculs théorique

Dans un effort visant à renforcer les connaissances scientifiques sur la caféine et ses effets en tant qu’antioxydant, les auteurs du rapport publié récemment présentent des calculs théoriques détaillés sur les interactions entre cette molécule et les radicaux libres.

La conclusion de ce rapport théorique théoriques montre une "excellente" cohérence avec les résultats des autres études déjà menées sur le sujet, qu’il s’agisse d’études sur animal, in vitro, ... Ce rapport renforce donc la probabilité selon laquelle la caféine exercerait un puissant effet antioxydant. D’autres études permettront de confirmer ces résultats prometteurs, bien qu’étant théoriques.

(Adrien Loreis, diététicien, d'après León-Carmona J, Galano A. "Is Caffeine a Good Scavenger of Oxygenated Free Radicals?" The Journal of Physical Chemistry B, 2011; 115 (15): 4538 DOI:10.1021/jp201383y)

SOURCE : Health And Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s