La bière, une histoire qui ne date pas d'hier...

lu 3059 fois

La bière est le fruit d'un processus si compliqué qu'on se demande comment elle a été inventée. Et pourtant, elle existe et cela, depuis fort longtemps. La bière est l'un des plus anciens produits de la civilisation. Les historiens pensent que les Mésopotamiens et les Sumériens fabriquaient de la bière 10 000 ans avant J.C...

La bière est l'un des plus anciens produits de la civilisation. Les historiens pensent que les Mésopotamiens et les Sumériens fabriquaient de la bière 10 000 ans avant J.C. Une tablette trouvée en 1981 décrit une sorte de bière préparée par les Babyloniens 6000 ans avant J.C.. Dans l'antiquité, les Chinois brassaient également de la bière, tout comme les civilisations pré-colombiennes qui en Amérique utilisaient le maïs au lieu de l'orge. De même les premiers Bretons faisaient de la bière à partir de blé malté, avant que les Romains n'introduisent l'orge.

La principale matière première de la bière est l'orge, dont l'existence remonte à 3000 ans avant J.C.. Comme l'orge pousse plus facilement que le raisin dans les climats moins cléments, les pays comme l'Allemagne et l'Angleterre ont produit de la bière plutôt que du vin, ce qui a fait leur réputation. Il ne fait aucun doute que la fabrication de la bière y a été prise très au sérieux, tout comme dans le Nouveau Monde, où les premiers pèlerins l'ont adoptée comme élément majeur de leur régime alimentaire.

La bière, source de nutrition

Jusque 1400, les principaux ingrédients de la bière de type " ale " ont été l'orge malté, l'eau et la levure. Du romarin et du thym étaient ajoutés pour empêcher la dégradation de la bière mais aussi pour lui rajouter des saveurs. La bière ainsi produite était légèrement opaque, contenait beaucoup de protéines et de glucides. C'était donc une très bonne source de nutrition pour toutes les classes de la société. On s'accorde à penser que c'est au quinzième siècle qu'une nouvelle variante de bière a vu le jour. Des marchands flamands et hollandais introduisirent le houblon dans le brassage, en augmentant ainsi l'amertume. L "ale", tandis que l. Cette version connut un tel succès qu'au 18ème siècle toutes les bières contenaient du houblon.

Au Moyen Age, les moines européens étaient les détenteurs de la littérature et de la science, mais aussi de l'art du brassage. Ils s'attachèrent à affiner sa fabrication, atteignant ainsi une quasi perfection et perpétuèrent l'usage du houblon pour en enrichir la saveur et en prolonger la conservation. Et c'est Louis Pasteur qui a amené la bière à son étape ultime. Avant lui, les brasseurs dépendaient de levures sauvages présentes dans l'air pour la fermentation. En montrant que la levure était un micro-organisme vivant, Pasteur ouvrit la voie pour contrôler de manière précise la transformation du sucre en alcool.

La bière aujourd'hui

De nombreux raffinements sont utilisés aujourd'hui au cours du brassage des différents types de bière ; mais on utilise essentiellement deux sortes de levures Saccharomyces cervisiae et son proche parent S. carlsbergensis. . C'est le procédé utilisé pour brasser les bières brunes, telle la " Bitter" anglaise. Les bières du type " lager " sont faites à partir de S.carlsbergensis, qui est une levure de fermentation basse.

On trouve aujourd'hui en Europe une variété considérable de bières, en particulier en Belgique, aux Pays-Bas et en Allemagne. On notera en particulier la Lambique qui est fermentée avec des levures sauvages, parfois parfumée avec des cerises ou des framboises, ou encore la " Bière Blanche " actuellement très en vogue, qui est fabriquée à partir de froment et parfumée à la coriandre et au zeste d'orange !

La bière, source… d'inspiration.

L'histoire de la bière est fascinante. Tout à tour alimentation liquide pour les moines en période de jeûne ou boisson pour étancher la soif des chercheurs d'or en Californie, la bière - sous toutes ses formes - accompagne l'homme depuis belle lurette.

La Bière d'Abbaye : C'est une bière forte qui était brassée à l'origine dans les abbayes belges pour fournir aux frères moines un " pain liquide " durant les périodes de jeûne.

La Steam Beer : Cette sorte de bière a initialement été produite en Californie à la fin du 19ème siècle pendant la Ruée vers l'Or. Elle est le résultat d'une fermentation hybride utilisant une levure de fermentation basse brassée à une température de fermentation haute.

La Bock : Il s'agit d'une bière de type lager, très forte, traditionnellement brassée pour célébrer l'arrivée du printemps.

La Double Bock ou Doppelbock : Cette bière a été initialement brassée par les moines italiens de l'ordre de St Francis de Paula en Bavière pour les aider à passer leur période de jeûne.

La India Pale Ale : il s'agit d'une bière de type " ale " qui était brassée en Angleterre pour les troupes britanniques installées en Inde au 18ème siècle. Elle subissait un brassage très poussé afin de supporter un voyage qui pouvait durer 6 mois.

La Porter : son premier brassage remonte à 1722 lorsqu'un certain M. Harwood voulut créer une alternative à la " bière à 6 sous " (two penny beer), qui à l'époque était à la mode. Elle fut baptisée " entire " (complète) et mise sur le marché en tant que bière " plus riche et plus nourrissante " que la bière de type " ale ". Elle visait les colporteurs et les travailleurs de force, leur apportant l'énergie nécessaire pour accomplir leurs lourdes tâches.

SOURCE : EUFIC

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s