La bedaine a-t-elle une origine génétique ?

lu 5642 fois

Bedaine, bedon, pneu, abdos kro, … quelque soit le nom qu’on lui donne, outre son aspect inesthétique, l’excès de graisse abdominale est connu pour augmenter le risque cardiovasculaire. Selon une récente étude, certaines particularités génétiques pourraient favoriser chez les hommes la "prise de bide".

Le coupable semble être une substance appelée l’enzyme de conversion de l’angiotensine (ACE) qui régule la tension artérielle dans le corps. Des études en laboratoire ont suggéré que cette protéine pourrait également jouer un rôle dans la croissance des cellules graisseuses.

Pour en savoir plus, les chercheurs ont suivi pendant 20 ans 959 italiens de 25 à 75 ans. Chacun a été mesuré, pesé et leur type de gène ACE a été déterminé suite à une prise de sang.

Résultat : les porteurs d’une variation du gène nommée double densité (DD) ont un risque deux fois plus élevé de développer une ceinture abdominale peu enviable et une élévation de la tension.

Les auteurs reconnaissent certaines limites à l’étude : elle ne concerne que les hommes italiens et ne peut donc s’appliquer à d’autres populations. De plus, l’obésité est la résultante de facteurs génétiques et environnementaux (alimentation, sédentarité…). De nombreux gènes sont très certainement impliqués et nous commençons à peine à comprendre leur influence.

Mais attention à ne pas accuser trop rapidement vos gènes si vous avez tendance à ne plus voir vos pieds ! Avec un peu de sport et quelques conseils nutrition, vous devriez rapidement gagner quelques crans de ceinture.

SOURCE : Doctissimo

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s