L'obésité : une maladie socialement contagieuse

lu 5145 fois

Plus vous avez d'amis obèses, plus vous avez de chances de devenir vous-même obèse, selon une nouvelle étude dont résultats sont publiés en ligne dans la revue PLoS Computational Biology. Cela confirme des recherches antérieures sur la propagation de l'obésité à travers un réseau social qui avaient déjà montré que prendre du poids peuvait être socialement contagieux.

« L'obésité : une maladie socialement contagieuse » - Crédit photo : www.francesoir.fr Cette étude réalisée par des chercheurs de l'Université de Harvard montre également que si rien ne change de façon significative au niveau de l'environnement et de la culture aux Etats-Unis, le taux d'obésité se stabilisera dans environ 40 ans avec près de 42% des adultes qui seront devenus obèses.

Environ un tiers des Américains sont obèses actuellement avec en moyenne 15 à 20 kilos de plus que leur poids santé théorique. Ces kilos supplémentaires augmente leur risque de développer un diabète de type 2, des maladies cardiaques et de nombreux types de cancer.

Après des décennies de croissance en flèche de l'obésité, certains experts ont suggéré que le taux pourrait se stabiliser naturellement. Ainsi les chercheurs de Harvard, dans un effort pour abourir à un meilleur scénario concernant l'épidémie d'obésité, sont parvenus à une projection de 42% de prévalence de l'obésité en appliquant une modèle mathématique utilisé pour la propagation des maladies infectieuses à partir des données issues de l'étude Framingham Heart Study.

« Nous avons constaté qu'avoir quatre amis souffrant d'obésité double les chances de devenir soi-même obèse par rapport aux personnes n'ayant pas d'amis obèses », dit Alison Hill, principal auteur de l'étude et chercheur à Harvard. « A propos de l'incidence croissante de l'obésité, les gens sont devenus plus aptes à prendre poids ces dernières années qu'à en perdre ! », ajoute-t-elle.

David Rand, un chercheur de Harvard qui a également travaillé sur l'étude, souligne que « plus les gens obèses ont des contacts avec vous, plus vous avez de chances de devenir obèse... ». Rand indique que l'équipe qui a réalisé cette étude ne sait pas encore vraiment pourquoi cela s'observe. Il se peut par exemple que si vous avez beaucoup d'amis qui ont de mauvaises habitudes alimentaires, vous tendez à vous retrouvez avec les mêmes habitudes alimentaires.

Bien sûr, d'autres facteurs de style de vie tels que l'alimentation et l'activité physique ont aussi un impact important sur la prise de poids, mais la leçon des conclusions de cette recherche est « c'est dans votre intérêt d'aider vos amis à perdre du poids », ajoute-t-il.

Cette dernière étude confirme donc une précédente étude réalisée en 2007 par une autre équipe de Harvard, qui avait montré que le surpoids ou l'obésité d'une personne pouvait considérablement augmenter les chances de prendre du poids parmi ses amis, frères et soeurs et conjoint, ce qui suggèrait que la prise de poids se propage également par les réseaux sociaux.

Pour de plus amples informations, consulter :

(D'après Nanci Hellmich, USA TODAY)

Source : Alexandre Glouchkoff

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s