L'impact de la nutrition sur le santé

lu 8022 fois

Rythme de vie, repas rapides déstructurés, produits alimentaires transformés plats préparés, fast food, sodas, boissons sucrés etc, .... un verre de coca cola possède une teneur en sucre correspondant à six morceaux de sucres .... un exemple qui donne un frisson à qui pense à la diététique, assimilée à tort à un repas non plaisir, or un repas peut être diététique, équilibré et gustatif.

La transformation industrielle des aliments ne fait que tromper, on ajoute des épaississants, des additifs, des sauces, les sucres cachés, les matières grasses animales, et enfin le sel non onéreux qui fait du poids : sel à l'origine des rétentions d'eau dont les femmes se plaignent si souvent, des produits de synthèse, un ensemble d'éléments sans valeur nutritionnelle mais qui apportent une somme considérable de calories.

Il faut revenir aux produits simples non transformés des légumes frais agrémentés d'aromates dont les vertus ne sont plus à démontrés : le persil, le basilic, l'ail, les oignons, la cannelle, le gingembre ....et vos assiettes seront pleines de couleurs et de saveurs.

N'oubliez pas les fruits, indispensables autant pour les apports vitaminiques que pour les fibres ce qui engendre un bon fonctionnement intestinal ; ce transit déficitaire dont soufrent tant de femmes entraînant un stockage de toxines par une mauvaise élimination.

Chaque aliment apporte des éléments indispensables au bon fonctionnement de nos cellules, minéraux, oligo éléments, omega3 et 6, antioxydants. L' alimentation doit être variée et contrôlée, les graisses animales et les sucres directes doivent être consommés en quantité restreinte, on préférera les huiles végétales de première pression à froid, les poissons gras pour les apports en omega-3 et DHA.

Un ensemble de micronutriments apportés par nos aliments qui permettent un fonctionnement favorable à l'activité cellulaire et protège des maladies : cardiovasculaires (hypertension, thrombus), métaboliques (cholestérol, diabète), oculaires (DMLA ), maladies cognitives ( Alzheimer), mais aussi des cancers.

De nombreux antioxydants et oligoéléments ont montrés leur action protectrice sur les cancers digestifs, pulmonaire et prostatique. Il s'agit aussi de maintenir au meilleur de leur forme notre corps : notre peau (ralentir, retarder l'apparition des rides, des taches pigmentaires), nos cheveux ,nos ongles, nos yeux, notre cerveau, nos muscles et notre ossature.

C'est donc par une meilleure alimentation que l'on peut rester jeune plus longtemps en maintenant une forme physique et une apparence plus saine, reflet d'une bonne santé. On pourra corriger des déficiences par des apports sous formes de compléments nutritionnels seulement après des dosages biologiques des micronutriments. Il faut donc toujours faire un bilan avec un médecin qui possède les compétences reconnues en nutrition.

(Chantal Clermidy, Pharmacien - Actualités IMAAGE)

SOURCE : Institut Médical Anti-Age et Esthétique

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s