L'huile de palme ne présente aucun danger pour la santé

lu 4756 fois

L’huile de palme suscite toujours la controverse et les amendements parlementaires pour la taxer. Distributeurs, industriels et consommateurs s’interrogent sur les effets pour la santé de cette graisse que l’on trouve dans notre alimentation. C’est dans ce contexte que l’Institut de Recherche Clinique (*) a réuni des experts scientifiques et des politiques lors du symposium « Huile de palme et santé » pour traiter de ce sujet et répondre, clairement, à la question « L’huile de palme présente-t-elle un danger pour notre santé ? »

Ainsi, d'après les conclusions de ce symposium « Huile de palme et santé » qui s'est déroulé le mardi 5 Novembre à Paris, il n'est scientifiquement pas possible d’attribuer à l’huile de palme un risque sanitaire particulier.

Au contraire, l’interruption brutale de sa consommation entraînerait des déséquilibres dans nos besoins nutritifs quotidiens par la substitution de l'huile de palme au bénéfice de graisses surtout riches en Oméga 6 ou pire contenant des acides gras trans, voire par des sucres à index glycémique élevé.

Les vraies questions de santé publiques, l’obésité et les maladies cardiovasculaires, appellent d’autres politiques publiques que la « taxe nutella ».

Un débat scientifique pour sortir des controverses

L’IRC a souhaité, sur un sujet récurrent et souvent caricatural du débat public, réunir les meilleures expertises scientifiques coordonnées par Guy-André Pelouze, ainsi que deux parlementaires spécialistes de la question, Catherine Procaccia et Jean-Yves Le Déaut. Pour le député Jean-Yves le Déaut, vice-président de l’Office Parlementaire des Choix Scientifiques et Techniques (OPECST), « il faut sortir des controverses » et engager un débat public ouvert et responsable sur la question de l’huile de palme.

Ainsi, après une introduction de Louis-Marie Houdebine (Directeur de recherche à l’INRA et ancien expert de l’ANSES), Jean-Paul Jamet (Agronome spécialiste de la nutrition humaine et végétale, membre de l’Académie d’Agriculture) a exposé les propriétés technologiques de l’huile de palme dans l'univers agricole et alimentaire mondiale. Le professeur Jean-Michel Lecerf (Endocrinologue, chef du service nutrition de l’Institut Pasteur de Lille) a posé la question des effets des acides gras saturés et de l’huile de palme sur la santé cardio-vasculaire. Enfin, Guy André Pelouze, chirurgien thoracique et cardiovasculaire et président de l’IRC, a examiné les facteurs de l'athérosclérose et le rôle des acides gras saturés.

L’huile de palme : pas de danger pour notre alimentation

Pour Jean-Paul Jamet « l’huile de palme est préférable aux huiles hydrogénées ». Jean-Michel Lecerf confirme « Il faut garder l’équilibre entre tous les acides gras. La lutte contre l’huile de palme est sans intérêt en terme de santé publique ». Pour Guy-André Pelouze, « l’huile de palme ne présente pas de danger majeur ». Jean-Yves le Déaut confirme « l’huile de palme ne présente pas plus de danger que d’autres huiles ».

Pour vaincre l’obésité et les maladies cardiovasculaires, il faut changer nos modes de vie

Pour Guy-André Pelouze, « gérer notre santé cardiovasculaire est un puzzle complexe » et il serait très réducteur de désigner un coupable. L’huile de palme sert de bouc-émissaire, d’« idée simple » comme l’indique Jean-Michel Lecerf. Vaincre demain l’épidémie d’obésité nécessite de combattre ses multiples facteurs (excès de calories, tabac, sédentarité), sur tous les terrains (école, entreprise, à domicile). Pour Jean-Yves le Déaut, la médecine et la nutrition de demain seront personnalisées. C’est pour lui le défi à relever, loin des polémiques sans lendemain.

Pour en savoir plus, consulter www.huiledepalmesante.org

(*) L’Institut de Recherche Clinique est une association loi de 1901 dont l’objectif est de développer la recherche en cardiologie et en angéïologie. Cet institut a été fondé par Guy André Pelouze, chirurgien thoracique et cardiovasculaire.

SOURCE : Institut de Recherche Clinique

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s