L’huile de krill : l’huile aux vertus thérapeutiques étonnantes

lu 26658 fois

Qui penserait qu’un petit crustacé des mers froides recèlerait à lui seul autant de vertus thérapeutiques ! Cette petite crevette appelée krill, considérée comme un plancton des mers froides, est sûrement le menu le plus apprécié du plus gros animal marin de notre temps, la baleine qui en consomme plusieurs tonnes par jour...

« L’huile de krill : l’huile aux vertus thérapeutiques étonnantes » - Crédit photo : © Professor Uwe Kils | fr.wikipedia.org L’engouement des chercheurs pour le krill vient du fait que l’huile extraite possède une teneur en acide gras oméga 3, 6 et 9 qui la rend aussi efficace que l’huile de poisson, sinon plus. Il a été démontré par des études scientifiques que l'huile de krill était de huit à dix fois plus efficace que l'huile de poisson pour abaisser le taux sanguin de cholestérol et augmenter le taux de bon cholestérol (HDL). Les chercheurs ont également découvert que l'huile de krill abaissait le taux de glucose sanguin de 6 % contre seulement 3 % pour l'huile de poisson.

Autre aspect non négligeable : alors que les poissons à chair grasse sont souvent atteints d'un degré élevé de pollution aux métaux lourds, le krill, quant à lui, est moins touché car il se trouve en tête de la chaîne alimentaire.

Un puissant antioxydant

L’huile de krill contient l’un des plus puissants antioxydants constitués d’un complexe de bioflavonoïdes marins et d’astaxanthine.

Les bioflavonoïdes luttent contre les syndromes dépressifs et les troubles de la mémoire. L’astaxanthine, quant à elle, chimiquement semblable au bêta carotène présent dans les carottes ou à la vitamine A, est un antioxydant très puissant qui lutte contre les radicaux libres et peut être jusqu'à 50 fois plus efficace que la vitamine E ou le bêta carotène. Elle exercerait également une action anti-inflammatoire et stimulerait le système immunitaire.

L’une des propriétés les plus intéressantes de l'astaxanthine est le rôle qu’elle joue dans la protection et la réparation de dommages de la rétine et de la dégénérescence maculaire.

Elle est riche en acides gras essentiels et contient également des phospholipides qui assurent le transport des antioxydants dans la membrane cellulaire en empêchant la pénétration intra-cellulaire des virus assurant ainsi une protection efficace contre toute infection virale.

Un cocktail de vitamines

L’huile de krill contient également de nombreuses vitamines du groupe B de même que les vitamines E et D. Elle est riche en fer, iode, cuivre, manganèse, chrome, sélénium et zinc ainsi qu’en minéraux.

Une huile pour la femme

Dans une étude réalisée à l’université de Montréal, des scientifiques ont pu démontrer que l’huile de krill possède des propriétés apaisantes et réduirait les effets du syndrome prémenstruel et les règles douloureuses.

Comment se fait l’extraction de l’huile ?

Difficile à extraire, l’huile de krill perd facilement son pouvoir antioxydant. Après de nombreuses recherches menées par les Japonais et les Scandinaves, c’est aux Canadiens de l’université de Sherbrooke que revient la palme. Ils ont enfin réussi à la stabiliser. C’est une société québécoise qui en a l’exclusivité et la commercialise sous la marque de Neptune Krill Oil. Cette marque est importée depuis quelques années en France et est disponible dans les magasins spécialisés en capsules de 500 mg.

(Par Maggy Sanner - Toutes ces informations sont données à titre indicatif et ne dispense pas de l’avis d’un spécialiste)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s