L'huile de foie de flétan : ni démodée ni détrônée

lu 17464 fois

Face à la variété d'huiles en capsules, il n'est guère étonnant que le profane s'égare parfois. Une erreur courante consiste à confondre l'huile de foie de flétan et les huiles de poisson. En réalité, il s'agit de deux compléments totalement différents (et éventuellement... complémentaires), dont le seul point commun est l'origine : le poisson.

Relativement récentes sur le marché, les huiles de poisson proviennent de la chair de poisson de mer et regorgent d'acides gras poly-insaturés oméga-3, précieux, entre autres, pour les artères, le articulations et la peau.

Lors de déficit en vitamine A, la peau et les muqueuses s'affaiblissent et s'infectent plus facilement

L'huile de foie de flétan, quant à elle, est extraite du foie de diverses variétés de petites morues et de flétans. Bien qu'elle contienne également, en moindre quantité, les acides gras susmentionnés, son principal intérêt nutritionnel et thérapeutique, apprécié déjà au début du 20e siècle, est sa teneur très élevée en vitamines A et D naturelles. Ces vitamines s'avèrent bienfaisantes notamment durant la mauvaise saison, quoiqu'un état carentiel en l'une ou l'autre puisse survenir tout au long de l'année.

La vitamine A exerce une action bénéfique (lubrifiante, anti-inflammatoire et cicatrisante) sur la peau, les muqueuses et les yeux. Ainsi, lors de déficit en cette vitamine, la peau et les muqueuses se fragilisent et s'infectent plus facilement, alors que l'acuité visuelle en lumière basse diminue. Pour ce qui est de la vitamine D, qui est synthétisée par la peau sous l'influence des rayons ultraviolets, sa carence est forcément plus fréquente durant les mois à faible ensoleillement.

Une réponse ciblée au stress

Plus récente, une version d'huile de foie de flétan contenant de la levure et 10 substances d'importance vitale revêt un intérêt particulier en période de surmenage physique et/ou psychique.

(Par Rita Ducret-Costa, Pharmacienne, paru dans Le Communiqué Santé N°45)

SOURCE : Le Communiqué Santé

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s