L'huile d'olive est-elle moins grasse que les autres huiles ?

lu 6894 fois

Toutes les huiles apportent 100 % de graisses ou lipides : l'huile d'olive comme les autres. L'un des intérêts de l'huile d'olive est sa teneur en acides gras mono-insaturés, qui contribueraient à la prévention des maladies cardio-vasculaires.

« L’huile d’olive est-elle moins grasse que les autres huiles ? » En revanche, elle est pauvre en vitamine E (12 mg/100 g), en comparaison avec les huiles de tournesol (56 mg) ou de maïs (30 mg). Et contrairement aux huiles de colza, soja ou noix, elle ne contient quasiment pas d’acides gras essentiels (acides linoléique et alphalinolénique) que notre organisme ne peut fabriquer lui-même, donc en pratique il faudra veiller à l’associer régulièrement à ces dernières tout en consommant du poisson au moins deux fois par semaine pour s’assurer d’un bon équilibre alimentaire concernant les graisses.

Le grand intérêt de l’huile d’olive sur la santé provient de résultats d’études ayant démontré son effet préventif sur les troubles cardio-vasculaires, le cholestérol, certains cancers, les troubles intellectuels des personnes âgées, la tension artérielle et l’ostéoporose dans les pays où l’alimentation est de type méditerranéen. L’huile d’olive renforcerait le système immunitaire, aurait une action anti-inflammatoire et posséderait peut-être aussi des vertus aphrodisiaques...

De plus, une caractéristique intéressante de l’huile d’olive est sa stabilité et bonne résistance aux hautes températures (jusquà 180-200°C) garantissant la conservation de l’intégrité de ses constituants nutritionnels lors d’une cuisson. Ainsi elle sera parfaitement recommandée pour la cuisson (en remplacement du beurre, inadapté) et fera également le bonheur des gourmets utilisée pour l’assaisonnement...

(Nutrinews Hebdo, PasseportSanté, Wikipédia)

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s