L'espérance de vie des Américains pourrait diminuer à cause de l'obésité.

2584 Réagir

Si l'espérance de vie ne cesse de battre des records en France, les Etats-Unis amorcent actuellement la tendance inverse. Selon une étude publiée dans le New England Journal of Medicine, le 17 mars, les Américains devraient vivre de moins en moins vieux.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

Même si l’espérance de vie a atteint 77,6 ans en 2003, elle devrait désormais reculer, selon les pronostics. La principale responsable : l’obésité, pourvoyeuse de maladies cardiaques, cancers et diabètes.

Elle annulerait les effets d’allongement permis par la médecine. Selon l’enquête, l’obésité pourrait coûter de deux à cinq années de vie aux Américains dans les cinquante prochaines années si celle-ci reste à son niveau actuel.

Pour Jean-Marie Robine, directeur de recherche à l’Inserm : « L’obésité aux Etats-Unis est un phénomène très ancien, les autorités ne s’en sont jamais préoccupées ».

Le risque est aussi présent en Europe, mais d’après Jean-Marie Robine, « on est loin des proportions américaines (…) elle (l’Europe) a pris conscience du problème très rapidement ».

(Libération, 24/03/05)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM