L'équilibre alimentaire en s'amusant avec Sixéquil

lu 8127 fois

Diététicienne de formation, Sylvie Lefort a créé et mis au point un jeu sous forme de puzzle, s'adressant aussi bien aux enfants qu'aux adultes, qui permet de vérifier de manière simple et ludique le bon équilibre alimentaire d'un repas. C'est ce concept de « puzzle alimentaire » accessible à tous qui a séduit le jury du concours Lépine 2006 qui lui a attribué la médaille de bronze.

« Sixéquil® » Le principe de Sixéquil® (six éléments pour l’équilibre alimentaire) est donc très simple et permet de vérifier son équilibre alimentaire en 30 secondes. Pour chaque repas, il s’agit de reconstituer un puzzle de 6 pièces de couleurs différentes correspondant à un groupe d’aliments dont les apports nutritionnels spécifiques sont complémentaires aux autres groupes :

  • Jaune : les corps gras ou lipides comme les huiles, le beurre, la crème...
  • Marron : les féculents ou produits céréaliers comme la farine, le pain, le riz, le maïs, les pâtes...
  • Vert clair : les fruits crus ou cuits...
  • Vert foncé : les légumes, crus ou cuits...
  • Rouge : les protéines, représentées par les viandes, poissons, oeufs et abats...
  • Bleu : le lait sous toutes ses formes, les fromages, yaourts, desserts lactés...

Un puzzle comportant les six couleurs présentes constitue donc un repas équilibré. Tout autour des pièces, une ligne représentant l’eau forme sur le puzzle reconstitué un cadre représentant la seule boisson indispensable à l’organisme pour une hydratation optimale à chaque repas tout au long de la journée.

Il est à souligner l’absence volontaire et remarquable du septième groupe alimentaire (celui des produits sucrés tels le sucre, les bonbons, sodas, gateaux, chocolats, etc,...) renforçant son rôle non indispensable et son côté plutôt « plaisir », pouvant être ajouté judicieusement et en quantité raisonnable à l’équilibre déjà mis en place !

En effet, ce groupe ne doit et ne peut en principe pas prendre la place d’un autre sans perturber l’équilibre alimentaire sur le long terme. De fait, en mangeant d’abord les six groupes de base, il y a fort à parier qu’il ne reste naturellement que peu de place pour ce septième groupe, digne représentant des produits gras-sucrés dont la surconsommation grandissante n’est pas étrangère à l’augmentation inquiétante de l’obésité et du surpoids de nos enfants...

Comme l’indique Sylvie Lefort, ce jeu cherche avant tout à faire assimiler les bases de la diététique en revenant « aux fondamentaux » de la nutrition. C’est ainsi qu’il n’a pas pour vocation à aller plus avant dans les explications et informations nutritionnelles à juste titre car « pour que l’information passe et soit correctement assimilée, il fallait la limiter. J’ai donc choisi de jouer sur le registre de la rapidité et du plaisir accessible par tous et pour tous. Si les gens arrivent à suivre ça à chaque repas, ils sont déjà sur la bonne voie. »

Ainsi le jeu Sixéquil®, grâce à son graphisme simple et ludique, permet d’identifier rapidement les principaux composants d’un menu équilibré. Cette simplicité et rapidité en font sa force et sont les qualités principales de la réussite et du développement futur de cet outil pédagogique aussi réussi qu’efficace, destiné avant tout à apprendre à gérer l’équilibre alimentaire en s’amusant et surtout « sans se prendre la tête inutilement ! ».

Déjà disponible en boite de jeu traditionnelle et sous forme de CD-Rom, le Sixéquil® devrait bientôt exister aussi sous forme de cubes, pour les tout-petits.

Pour en savoir plus ou commander, visitez le site : Inventsyl

(Sylvie Lefort - Dossier de presse Sixéquil® - Inventsyl)

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s