L'équilibre alimentaire en image à travers le monde

lu 6472 fois

Les représentations graphiques de l’équilibre alimentaire dans douze pays du monde sont comparées. Le mode d’expression est relativement homogène, s’appuyant sur les groupes d’aliments et leurs fréquences recommandées de consommation.

Les formes choisies varient : pyramide, cercle, pagode, arc-en-ciel, assiette.

Dans la majorité des pays, les groupes d’aliments sont les mêmes : céréales, légumes, fruits, viande, lait et produits laitiers, corps gras et produits sucrés. Graisses et sucres forment souvent un seul groupe ; le Mexique ne les représente pas car ils sont considérés comme des ingrédients et non comme des aliments. Fruits et légumes constituent un seul groupe pour le Canada, la Grande-Bretagne, la Chine, la Corée, le Portugal et le Mexique ; ils sont séparés dans les autres pays. Les pommes de terre sont incluses soit dans les légumes, soit dans les céréales. Selon les habitudes culturelles, le lait et les produits laitiers forment une entité à part entière, ils sont exclus (Philippines) ou inclus dans le groupe des aliments d’origine animale (Mexique). Les légumes secs rejoignent les céréales ou les viandes, les végétaux ou encore les produits laitiers selon le bénéfice considéré (protéines ou vitamines et fibres). Seule l’Allemagne considère les boissons comme un groupe d’aliments.

Quant à l’approche quantitative, elle est exclue des représentations (Philippines, Portugal, Mexique, Allemagne, Suède) ou abordée simplement : manger « plus » ou « modérément » des produits de tel groupe. Pour certains pays, elle s’exprime en portions ou en quantités globales journalières, mais les conseils restent similaires. Globalement, la consommation de céréales, de fruits et de légumes est encouragée, tandis que celle des produits d’origine animale est jugée devoir être modérée.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s