L’astragale, une légumineuse très spéciale

lu 25235 fois

Depuis qu’il a été établi que la télomérase est un élément majeur dans l’immortalité cellulaire, de nombreux scientifiques se sont penchés plus spécifiquement sur les petites molécules activatrices de la télomérase dont certaines sont les extraits de l’astragale (Astragalus membranaceus). Depuis des millénaires, cette légumineuse aux vertus miraculeuses s’était déjà octroyée une place de choix dans la médecine asiatique. Actuellement en Chine, elle est surtout utilisée pour prévenir les affections des voies respiratoires, pour stimuler et renforcer le système immunitaire et comme fortifiant hors pair.

L’extrait d’astragale

Depuis 1980, l’astragale est devenu très populaire aux Etats-Unis, comme stimulant du système immunitaire. Il augmenterait le nombre de cellules souches dans la moelle osseuse et le tissu lymphatique. L’astragale permettrait le développement de ces cellules souches en cellules immunitaires actives et aiderait ces dernières à passer du stade de repos à une très grande activité.

Mais depuis peu, les recherches se portent non seulement sur ses polysaccharides immunostimulants mais aussi sur d’autres de ses ingrédients actifs utiles pour traiter des maladies liées à des déficiences immunitaires. L’astragaloside IV, présent dans la racine d’astragale, aurait également des propriétés anti-inflammatoires, antifibrotiques et antioxydantes. Il est également reconnu pour avoir des propriétés cardio-protectrices et vasodilatatrices.

Réactiver la télomérase pourrait renverser les processus de vieillissement

Après la découverte de la télomérase par l’Australo-Américaine Elisabeth Blackburn et les Américains Carol Greider et Jack Szostak, les scientifiques ont pu prouver que la télomérase, enzyme de rajeunissement, n’est autre qu’une substance qui permettrait de rallonger les télomères et de ce fait de renverser l’ensemble du processus de vieillissement de l’être humain. Les cellules humaines peuvent continuer à vivre et à se diviser indéfiniment quand la télomérase est continuellement présente, alors les cellules deviennent immortelles.

Les essais concluants en laboratoire se multiplient : l’extrait d’astragale agit bel et bien sur l’activité de la télomérase. Pour le Dr DePinho, il est essentiel d’approfondir et de développer les recherches sur les médicaments qui seraient capables d’augmenter l’activité de la télomérase. Ces médicaments pourraient intervenir dans les traitements des rares maladies caractérisées par un vieillissement prématuré ou des pathologies liées simplement au vieillissement.

Le stress agit sur l’activité de la télomérase

Selon les chercheurs de l’université de Californie, le stress pourrait bien avoir un effet sur la longueur des télomères. En effet, ce dernier réduit la production de télomérase accélérant ainsi le vieillissement cellulaire à travers un accroissement de la production de cortisol (l’hormone libérée par l’organisme).

Selon le Dr Effros, « lorsque le corps est soumis à un stress, il stimule la production de cortisol pour soutenir une réponse à ce stress qui affaiblit le système immunitaire. »

(Écrit par Maggy Sanner)

SOURCE : La Grande Epoque

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s