L'aspartame ne « donne » pas le cancer

lu 5229 fois

L'aspartame, un des édulcorants les plus utilisés au monde, entre dans la fabrication de près de 5000 produits et de 600 médicaments. Il faut dire que ce « faux sucre » est 200 fois plus sucré que le vrai et apporte une quantité de calories bien moindre... Accusé de provoquer des tumeurs du cerveau, il avait été lavé de tout soupçon en 2002 par l'Afssa (l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments).

À nouveau mis sur la sellette en 2005 - accusé cette fois de provoquer des leucémies (cancer du sang) chez les rats - il vient de faire l'objet d'une mise au point de l'agence européenne de sécurité alimentaire (l'EFSA).

En résumé, si vous consommez moins de 40 mg d'aspartame par kg de poids corporel et par jour (les gros consommateurs d'aspartame en consomment aux alentours de 10 mg/kg/j), aucune raison de vous inquiéter !

À noter : l'aspartame est composé de phénylalanine, et les personnes atteintes de phénylcétonurie (maladie héréditaire dépistée à la naissance) doivent donc s'en abstenir...

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s