L'alimentation a-t-elle besoin de politiques publiques ?

lu 6461 fois

En Europe, l'obésité gagne du terrain, plus particulièrement auprès des plus démunis, à tel point que notre santé est remise en cause avec l'augmentation des pathologies liées à une alimentation trop riche. Alors que notre alimention est contrôlée, de la production agricole à l'assiette, sa qualité nutritionnelle est remise en cause. Les consommateurs attendent une alimentation de bonne qualité sanitaire, mais aussi gustative, nutritionnelle et dont les modes de production sont respectueux de l'environnement.

« L’alimentation a-t-elle besoin de politiques publiques ? » - Crédit photo : www.parlonsagriculture.com Sécurité, qualité, disponibilité pour tous. Se pose alors le problème du prix de l’alimentation, devenu crucial dans les pays du sud qui ont pris de plein fouet les hausses des matières premières. Aujourd’hui les émeutes de la faim démontrent sans équivoque qu’une intervention des politiques et de la communauté internationale est plus que nécessaire, elle est urgente. Donc oui, nous avons besoin de politiques publiques, pour une agriculture et une alimentation durables. Parce que l’alimentation est un des besoins fondamentaux de l’être humain et qu’elle est aujourd’hui malmenée par nos modes de vie au nord, par les hausses de prix au sud.

L’avis des spécialistes réunis autour d’une table ronde lors de la première rencontre - débat « Qu’est-ce qu’on mange » de l’opération « Parlons Agriculture » qui s’est déroulée le 23 avril à Paris.

« L’évaluation des risques est un préalable aux politiques publiques des Etats »

Les préoccupations concernant la sécurité alimentaire sont à l’origine de la création de l’EFSA en 2002. Cette autorité est également attentive aujourd’hui à l’évolution des politiques de santé et aux problèmes posés par les comportements alimentaires inadéquats. En fournissant une base scientifique solide destinée à étayer la législation européenne en matière de sécurité des aliments destinés à l’alimentation humaine et animale, de santé et de bien-être des animaux, de nutrition et de santé des végétaux, la finalité de l’EFSA est la protection de la santé du consommateur.

Tous les acteurs de la chaîne alimentaire ont une responsabilité importante pour assurer la sécurité alimentaire. Le rôle de l’EFSA est de fournir à la Commission Européenne, au Parlement Européen et aux Etats Membres, un avis scientifique indépendant afin d’assurer que les décisions soient prises à la lumière des preuves scientifiques les plus récentes et les plus fiables. EFSA a également un rôle important dans la communication claire et appropriée du risque relatif à l’alimentation.

Catherine GESLAIN-LANEELLE
Directrice Exécutive de l’EFSA

« Un cadre d’action français pour une politique de l’alimentation »

La politique de l’alimentation doit permettre de mieux répondre aux attentes du consommateur et du citoyen tout en valorisant les modes de production durable et de qualité. La France a ainsi défini un plan d’action garant d’une alimentation :
  • sûre
  • diversifiée et de bonne qualité gustative
  • équilibrée et répondant aux exigences nutritionnelles y compris pour les populations défavorisées
  • découlant de modes de production respectueux de l’environnement
Face aux pertes de repères des consommateurs, il convient de ne pas diaboliser des aliments mais de veiller à valoriser et promouvoir la dimension plaisir et culturelle de l’alimentation, dimension à laquelle les français sont particulièrement attachés.
Jean-Marc BOURNIGAL
Directeur Général de l’Alimentation
Ministère de l’Agriculture et de la Pêche - France

« Nous déployons un faisceau d’actions en parallèle qui convergent vers le même objectif »

Nous souhaitons partager notre expérience suite à l’approche adoptée au Royaume Uni à ce jour en terme de politique alimentaire. Elle s’appuie sur 3 leviers dont l’efficacité est liée à leur mise en action simultanée :
  • offrir des produits plus sains en développant un partenariat avec l’industrie alimentaire pour changer la composition des produits
  • encourager des choix plus judicieux en améliorant les connaissances des consommateurs grâce à des campagnes incitatives
  • aider à éliminer les freins au choix nutritionnel par des actions concrètes, notamment en rendant l’étiquetage nutritionnel plus facile et plus clair à comprendre.
Gill FINE
Directrice de "Consumer Choice and Dietary Health" à la Food Standard Agency - Royaume Uni

« Nous souhaitons coordonner les nombreuses actions au niveau national »

Le surpoids est devenu un problème majeur en Allemagne et on constate parallèlement des carences dans l’alimentation. Nous agissons au niveau fédéral, régional et communal par la motivation, l’information mais également en diffusant des standards de qualité pour la restauration hors-foyer ou en menant une réflexion sur l’urbanisme pour encourager l’activité physique par exemple. Ce domaine est très complexe et nous travaillons à l’élaboration d’un plan d’action national en collaboration avec le Ministère de la Santé, les Lânder et les communes.
Martin KÔHLER
Directeur de l’alimentation, des biotechnologies et du génie génétique au Ministère de l’Agriculture - Allemagne

« Nous avons initié une coopération entre les 27 Etats membres et l’OMC »

Le Gouvernement italien s’est beaucoup engagé en 2007 sur un programme initié par le Ministère de la Santé, portant le titre « Guadagnare in salute: rendere facili lescelte sanitarie » (Gagner en santé : faciliter les choix sanitaires).

Ce programme s’appuie sur la nécessité de promouvoir des campagnes d’information destinées à modifier les comportements inadéquats dans l’alimentation, à augmenter la consommation de fruits et légumes et à réduire celle des aliments trop riches en calories.

A cette fin, il a réuni à Rome le 18 décembre 2007 les 27 Ministres de la santé des pays membres et l’OMS pour examiner ensemble et signer une déclaration pour la coopération intersectorielle dans les politiques de promotion de la santé des citoyens européens. Un des secteurs considéré prioritaire dans ce contexte est l’alimentation, où il est reconnu nécessaire de mettre en place des actions pour réduire les risques liés à l’obésité et à l’hypercholestérolémie et pour augmenter la consommation de fruits et de légumes.

Pier Giuseppe FACELLI
Chef du Bureau des Affaires Internationales au Département de la Santé Publique Vétérinaire du Ministère de la Santé - Italie

« La politique agricole commune au coeur du défi alimentaire (sécurité, disponibilité, qualité) »

L’alimentation touche à un des besoins fondamentaux de l’homme. Il n’est donc pas étonnant que des politiques veillent à assurer l’approvisionnement et la sécurité alimentaire. La politique agricole commune a fait de l’écoconditionnalité un pilier de la sécurité alimentaire. Elle encourage à la différenciation de la qualité par les labels.

Conditionner les aides, soutenir la compétitivité des entreprises agricoles en favorisant le développement de produits à haute valeur ajoutée, veiller à produire mieux en soutenant des méthodes de production compatibles avec le respect de l’environnement sont des axes essentiels d’un développement rural durable en Europe.

José-Manuel SOUSA-UVA
Directeur des Programmes de Développement Rural à la Direction Générale de l’Agriculture et du Développement Rural

« Le rôle de la communauté internationale est essentiel »

La hausse des prix des produits agricoles a un impact sur certaines parties du monde. Avec des stocks en baisse, la demande élevée des céréales maintient des prix forts malgré les bonnes récoltes de 2007 et 2008. Cette hausse des prix a un impact dramatique pour les pays en déficit alimentaire. Les politiques publiques et le rôle de la communauté internationale sont essentiels pour faire face à cette situation. La nécessité d’une gouvernance mondiale trouve ici sa pleine justification.
Hafez GHANEM
Sous-directeur Général du Département du Développement Economique et Social de la FAO

Pour de plus amples informations, consultez www.parlonsagriculture.com

SOURCE : Ministère de l’Agriculture et de la Pêche

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s