L'adolescence : un bouleversement nutritionnel

4214

En 5 ans les ados acquièrent 15 % de leur taille définitive, 40 % de leur masse osseuse et 50 % de leur poids. Les besoins énergétiques et nutritionnels sont donc importants, atteignant au stade de la maturation pubertaire un niveau jamais atteint et qui ne sera plus jamais atteint par la suite.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM
Débloquez cette page avec Multipass

Sur le plan alimentaire, de nouvelles habitudes apparaissent pour des raisons psychologiques et socio-économiques : influence des autres adolescents, des groupes auxquels ils adhèrent, rejet des contraintes familiales, recherche d'autonomie, d'identité, urbanisation, repas pris hors du domicile, etc...

C'est une période à risques : déstructuration possible des prises alimentaires, obésité s'installant et surtout s'aggravant à la puberté, végétarisme, végétalisme, troubles du comportement alimentaire comme l'anorexie et la boulimie... La vigilance des parents et de l'entourage s'avère indispensable.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles