L'académie de médecine recommande les produits laitiers à tous les âges de la vie

lu 3280 fois

L'Académie nationale de médecine vient de confirmer l'intérêt majeur des produits laitiers pour la santé. Leur consommation est justifiée et recommandée à tout âge. Les produits laitiers sont la principale source de calcium de notre alimentation. Sans eux, et sans leur calcium particulièrement bien assimilé, il est difficile d'assurer ses apports, précise le Pr Bernard Salle.

« L’académie de médecine recommande les produits laitiers à tous les âges de la vie » - Crédit photo : Flickr / Creative Commons / meantux Riches en protéines, les produits laitiers sont aussi sources de phosphore, de potassium, d’oligo-éléments (zinc, iode, sélénium...) et de vitamine A et des vitamines du groupe B notamment.

  • Jusqu’à l’âge de 5-6 mois, indique l’Académie, les besoins des tout-petits sont couverts intégralement par le lait maternel ou par les formules pour nourrisson. Puis, jusqu’à l’âge de 3 ans, les laits de suite et les laits de croissance prennent le relais.

  • Chez les enfants et les adolescents, il est démontré que le lait est indispensable à la croissance, tout particulièrement pour acquérir des os solides. S’ils ne mangent pas de produits laitiers, les adolescents ne peuvent compter que sur 500 à 600 mg de calcium par jour, soit environ la moitié des apports nutritionnels conseillés. D’où un risque de fracture élevé, à moyen terme et plus tard dans la vie.

  • Chez la femme enceinte, les produits laitiers restent la principale source de calcium pour assurer ses besoins et ceux de l’enfant à naître : les apports conseillés sont de 1.000 mg par jour.

  • Chez l’adulte, révèle le Pr Claude Jaffiol, des études récentes montrent les bénéfices potentiels des produits laitiers pour la prévention et le traitement des maladies de surcharge: obésité, diabète de type 2, hypertension, anomalies des lipides du sang... Des pistes aujourd’hui explorées avec intérêt.

  • Au-delà de 50 ans, et particulièrement chez les femmes après la ménopause, les apports de calcium doivent être augmentés (1.200 à 1.500 mg/jour), avec pour objectif de prévenir l’ostéoporose et les fractures. Les produits laitiers sont encore en première ligne.

Enfin, l’Académie de médecine met « en garde contre les rumeurs alarmistes propagées par quelques livres récents qui attribuent aux produits laitiers une longue liste de maladies (dont l’ostéoporose !) ». Elle rappelle que les seules contre-indications du lait sont l’allergie aux protéines de lait chez le nourrisson (une allergie qui guérit en général avec le temps) et à un moindre degré, l’intolérance au lactose (le sucre du lait). Surtout observée chez les Asiatiques ou dans les régions méridionales, cette intolérance ne concerne que le lait, observe l’Académie, et n’interdit pas de manger du fromage ou des yaourts.

En somme, la recommandation de manger trois à quatre produits laitiers par jour se trouve aujourd’hui amplement validée par « nos sages » !

(Académie nationale de médecine et Académie d’Agriculture de France, séance du 2 avril 2008)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s