Jean-Marie Bourre, « Un expert qui ne manque pas d'estomac »

3705 Réagir

Le Canard Enchaîné revient sur une interview de Jean-Marie Bourre (directeur de recherche au sein de l'unité Inserm 705), parue le 26 août dernier dans Le Monde 2, dans laquelle le chercheur dénonce ces « terroristes alimentaires [qui ont] la phobie du gras ».

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Au cours du même entretien, Jean-Marie Bourre réhabilite certaines charcuteries, le blé dur et le pain, les œufs, et vante les vertus alimentaires des coquillages et des fruits de mer.

L’hebdomadaire du mercredi juge les recommandations du nutritionniste partiales et inspirées par sa participation au CIC (Centre d’information des charcuteries, présenté comme l’organe de lobbying de la profession), à l’Association nationale de la meunerie française, au Comité national pour la promotion de l’oeuf et au Comité scientifique de l’huître.

(Le Canard Enchaîné, 30/08)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM