Il faut favoriser l'allaitement maternel !

lu 3715 fois

Connu pour l'intérêt des protéines, des lipides, du lactose et des vitamines et minéraux qu'il apporte au nouveau-né, le lait maternel retient aussi l'attention pour ses acides gras essentiels, utiles à la vision, au développement cérébral et psychomoteur...

« Il faut favoriser l’allaitement maternel ! » Les enfants allaités exclusivement au sein pendant 6 mois auraient de meilleures fonctions cognitives à l’âge de 6 ans et demi, affirme une étude récente. Le lait maternel favorise la prévention des infections virales et bactériennes, voire de certaines allergies. Il pourrait diminuer le risque de mort subite du nourrisson. Sans compter le risque d’obésité future.

Et même, a-t-on appris récemment, le risque d’arthrite rhumatoïde ! Pour l’organisation mondiale de la santé (OMS), ces avantages multiples et complémentaires sont obtenus de façon complète en cas d’allaitement exclusif pendant au moins 6 mois. Avec 80 % de nourrissons allaités au sein, l’Europe du Nord est bien placée ! La France beaucoup moins : à l’âge d’un mois, 50 % des nouveau-nés sont allaités, et 10 à 15 % à l’âge de 3 mois.

L’Académie de médecine encourage donc fortement l’allaitement maternel, invitant même les pouvoirs publics à adapter la législation sur les congés maternité. Pour les femmes qui désirent allaiter, six mois seraient nécessaires, au lieu des deux mois alloués actuellement...

(Archives of General Psychiatry, 22 mai 2008 - Annals of Rheumatic Diseases, 14 mai 2008 - Académie de médecine, séance du 2 avril 2008)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s