Hydratation des enfants : quels apports pour quels bénéfices ?

lu 4064 fois

Une réalité fondamentale conditionne notre existence d’humain : notre corps est composé d’eau pour les 2/3 de notre poids. A la naissance, le corps d’un enfant est constitué de 3/4 d’eau : l’eau est donc un élément prépondérant dans la vie de nos petits, ce qui les rend plus vulnérables à la déshydratation.

L'eau circule dans tout le corps, entrées et sorties doivent se compenser

« Hydratation des enfants : quels apports pour quels bénéfices ? » - Crédit photo : www.evolutionr.com Respecter notre équilibre vital, c’est avant tout préserver notre capital hydrique en ajustant constamment sorties et entrées d’eau au sein de notre organisme.

Nous savons ingérer de l’eau par la boisson et par l’alimentation, sans toujours mesurer à quel point les sorties d’eau de notre corps sont diverses et multiples, entre les pertes d’eau cutanées (perspiration et sueur), respiratoires (l’air expiré est saturé en vapeur d’eau), digestives (qui peuvent augmenter de façon considérable lors de vomissements ou de diarrhées) et urinaires.

Le rein, organe exceptionnel

Le maintien d’une bonne hydratation se fait grâce à l’intervention d’une machine extraordinaire : le rein. Grâce à une architecture sophistiquée, le rein a la double mission d’assurer la comptabilité de ce qui entre et ce qui sort du corps via la boisson, c'est-à-dire de garantir le bilan nul d’eau et le bilan nul d’osmoles (ou micro-nutriments). Il est aidé en cela par l’hormone antidiurétique (ADH) dont la production varie avec l’âge, et qui est responsable de la quantité et de la concentration de l’urine produite. Le rein assure en milieu intérieur le transport et la régulation de l’eau, du sodium, du potassium, etc. ainsi que le transport et l’élimination des toxines. Enfin, le rein est le lieu de sécrétions endocrines importantes.

« Le rein de l’enfant est immature jusqu’à l’âge de 2 à 3 ans. Il ne peut donc ni concentrer ni diluer l’urine aussi bien qu’un adulte, il présente un seuil de réabsorption du glucose et un seuil d’élimination des bicarbonates bas. C’est un rein en devenir. »

Un enfant qui ne boit pas assez est plus vulnérable à la déshydratation qu'un adulte !

L’enfant n’a pas conscience des impératifs de son métabolisme. Il ne sait presque pas exprimer la soif. Or, chez lui, la proportion d’eau dans le corps est plus importante que chez l’adulte et représente 75 % du poids corporel à la naissance.

« Les enfants et les adolescents n’absorbent que 2/3 des apports qui leur sont recommandés en eau totale ! Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire. » Ils consomment en moyenne 52 à 56 % d’eau, de 14 à 24% de lait, 21 à 23% de boissons rafraîchissantes,… et les garçons boivent plus que les filles ! (1)

En conséquence, les enfants sont plus vulnérables à une rupture de la balance hydrique que les adultes, et les risques de déshydratation s’intensifient, en particulier en cas de fièvre, lors d’épisodes de gastro-entérite avec diarrhée et vomissements, ou lorsque l’alimentation n’apporte pas la quantité d’eau adéquate.

Et lorsqu’un enfant souffre de déshydratation modérée, des signes peuvent apparaître et requièrent la vigilance des parents : sécheresse de la bouche avec salive gluante, insomnie, fatigue, soif, diminution de la diurèse, absence ou très peu de larmes lors des pleurs, faiblesse musculaire, céphalées, vertige ou étourdissements.

Quels sont les besoins en eau d'un enfant ?

Si certains paramètres tels que l’âge, la température ambiante et le degré d’hygrométrie, l’activité physique, le régime alimentaire, la température corporelle, font varier les besoins en eau, il faut noter que les apports journaliers recommandés en eau totale sont différents entre les Etats-Unis et l’Europe.

L'Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) (2008) définit ainsi les besoins des enfants en eau de boisson :

  • 910 mL/jour pour les enfants de 2 à 3 ans ;
  • 1120 mL/jour pour les enfants de 4 à 8 ans ;
  • 1470 mL/jour pour les garçons de 9 à 13 ans et filles 1330 mL/jour ;
  • 1750 mL/jour pour les plus de 14 ans et fille 1400 mL/jour.

« L’état d’hydratation influence les performances physiques et cognitives. L’eau joue un rôle important dans la lutte contre l’obésité : faire boire de l’eau aux enfants, les encourage à adopter un bon comportement alimentaire »

L'eau est une priorité de santé publique

Les prises de conscience sur les besoins hydriques des enfants s’amplifient. Elles justifient le caractère prioritaire que leur attribuent l’Agence de santé européenne et le PNNS qui font des apports d’eau un facteur essentiel de santé et de vie prépondérant dans leurs politiques de santé publique.

Et s’il fallait donner quelques conseils pleins de bon sens aux familles pour l’hydratation de leurs enfants, ce serait :

  • Bien hydrater les enfants lors des jeux extérieurs et quand il fait chaud ;
  • Donner fréquemment de l’eau aux enfants ;
  • Servir les boissons à température modérée ;
  • Proposer aux enfants les boissons aromatisées qu’il aime (sans apport calorique!) ;
  • Servir des aliments riches en eau : fruits, légumes, soupes, sorbets ;
  • Ne jamais oublier la bouteille d’eau dans le sac de son enfant où qu’il aille !

Veiller à un apport suffisant d’eau pour une hydratation satisfaisante indispensable à la bonne santé de nos enfants, tellement plus vulnérables que les adultes : tel est l’enjeu. Certaines eaux ont de surcroît un intérêt nutritionnel du fait de leur richesse en minéraux tels que le calcium, élément essentiel dans la constitution du capital osseux, notamment chez l'enfant et l'adolescent.

(1) Etude Individuelle Nationale des Consommations Alimentaires 2 (INCA 2) 2006-2007. Agence française de sécurité sanitaire des aliments (AFSSA), rapport septembre 2009, 225 p.

(Par Gérard Friedlander , Professeur de Physiologie, Faculté Paris Descartes, Chef du Service de Physiologie, Explorations Fonctionnelles, Hôpital Européen Georges Pompidou et Hôpital Necker, Enfants Malades, AP-HP - Symposium « L’eau, un nutriment essentiel pour les enfants » organisé par Nestle Waters France - Les Entretiens de Bichat 2010)

SOURCE : Les Entretiens de Bichat 2010

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s