Huile de poisson et athlètes de haut niveau

lu 3058 fois

Le rétrécissement du passage de l'air induit par l'exercice physique et qui s'accompagne généralement de difficultés respiratoires est fréquent chez les athlètes de haut niveau qui s'entraîne intensément et fréquemment.

Un certain nombre de données indiquent que la condition de ces sportifs diffère de celle que l'ont retrouve chez des asthmatiques. Ainsi, par exemple, ils répondent mal à des traitements pharmacologiques.

Des chercheurs ont testé l'effet d'une supplémentation en huile de poisson sur la fonction pulmonaire et la production de médiateurs pro-inflammatoires chez 10 athlètes de haut niveau avec une bronchoconstriction induite par l'exercice et 10 autres sportifs sans problèmes respiratoires.

Les sportifs ont reçu de façon aléatoire, quotidiennement pendant 3 semaines, 6 g d'huile d'olive (le placebo) ou des acides gras oméga-3 apportant 3,2 g d'EPA et 2,2 g de DHA. Après deux semaines d'une alimentation normale, les traitements ont été interchangés.

Les athlètes de haut niveau avec une bronchoconstriction induite par l'exercice ont constaté une amélioration significative de leur fonction pulmonaire avec la prise des oméga-3 et ont diminué leurs prises de bronchodilatateurs après l'exercice.

(Am J Respir Crit Care Med)

SOURCE : Bio-Energie

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s