Gros plan sur la santé des yeux

lu 4898 fois

Vous souvenez-vous de l'adage qui disait "mangez des carottes pour y voir clair la nuit ? De plus en plus, on s'aperçoit que de nombreux nutriments antioxydants contenus dans des plantes comestibles peuvent réduire ou empêcher les problèmes de vision souvent associés au vieillissement...

Dans l'Union Européenne, environ 760 personnes sur 100 000 ont des problèmes de vision. Dans le monde occidental, les deux principaux troubles de la vision sont la cataracte et la dégénérescence maculaire (AMD) liées à l'âge ; ces deux troubles ont un rapport avec le diabète, l'obésité ou le vieillissement. Même si les problèmes de vue ne menacent pas directement la vie, une vision défectueuse peut sérieusement en affecter l'indépendance, la mobilité et la qualité.

Dans le cas de la cataracte comme de l'AMD, les dommages dus à l'oxydation sont un facteur risque majeur. On constate chaque jour davantage que les nutriments antioxydants, en particulier les vitamines A, C et E, tout comme les pigments caroténoïdes telles la lutéine et la zéaxanthine des fruits et légumes, peuvent empêcher ou retarder l'apparition de ces formes de cécité dans la vieillesse.

La cataracte

La cataracte se caractérise par une opacification du cristallin, qui est composé d'eau et de protéines et est normalement transparent. Le cristallin se trouve derrière la partie colorée de l'œil, l'iris ; il dirige les rayons de lumière sur la macula et le fond de la rétine. Lorsque la cataracte évolue, une partie des protéines s'agglutine, créant ainsi un voile qui empêche le passage des rayons lumineux.

En général, la cataracte se développe lentement, la vision s'en trouvant progressivement affectée. Fort heureusement, le traitement de la cataracte consiste en une intervention chirurgicale relativement bénigne, on remplace le cristallin opaque par un implant.

Les causes de la cataracte ne sont pas claires, il semble cependant qu'il y ait un rapport entre les changements de composition chimique du cristallin lors du vieillissement. Dans leur fonctionnement naturel, les cellules de l'organisme, y compris celles qui composent les yeux, produisent des substances nommées radicaux libres. Avec le temps, ces radicaux libres peuvent endommager les tissus et les organes, ce qui pourrait semble-t-il provoquer certains problèmes liés au vieillissement tels que la cataracte.

Dégénérescence maculaire liée à l'âge

La dégénérescence maculaire liée à l'âge (AMD) est une maladie progressive et chronique qui apparaît lorsque le tissu de la macula (la partie centrale de la rétine) se dégrade. La macula a la taille d'une tête d'épingle ; elle détient la fonction essentielle de la vue : la vision de face et la vision nette, c'est-à-dire celle que nous utilisons pour lire, pour écrire, pour conduire pendant la nuit ainsi que pour distinguer les couleurs. Dans cette maladie, la vision centrale se trouble, les lignes droites deviennent courbes et les couleurs deviennent plus difficiles à distinguer. Comme la dégénérescence est graduelle, sans douleur et pratiquement impossible à traiter, il est important de tout faire pour l'éviter.

Les chercheurs ne sont pas certains des causes de l'AMD. Le vieillissement et l'hérédité sont les deux facteurs risque les plus importants. D'autres facteurs sont connus pour augmenter les risques :

  • exposition prolongée au soleil
  • faible présence de minéraux et de vitamines (A, C et E) dans le sang
  • tabagisme
  • certains problèmes de circulation sanguine tels qu'une tension élevée

Mangez davantage de fruits et légumes

La recherche sur les antioxygènes confirme l'hypothèse selon laquelle une consommation supérieure en vitamine C et E peut empêcher ou retarder le développement de certaines formes de cataractes et de dégénérescence. Plus récemment, certaines études ont été entreprises sur deux pigments, la lutéine et la zéaxanthine - qu'on retrouve en grande concentration dans la rétine. La lutéine et la zéaxanthine sont présentes dans des légumes tels que le maïs et les épinards, ainsi que dans le jaune d'œuf. On pense qu'un taux élevé de lutéine et de zéaxanthine dans le sang peut protéger la rétine des dommages entraînés par certaines fréquences lumineuses.

Tout comme tant d'autres maladies chroniques, la prévention de la cataracte et celle de la dégénérescence maculaire liée à l'âge ont un rapport avec un régime alimentaire sain. Pour conserver une bonne vision et prévenir d'autres maladies, il est judicieux de consommer des fruits et légumes au moins cinq fois par jour. Alors… précipitez-vous !

PROTEGEZ VOS YEUX

Pour conserver vos yeux dans la meilleure condition possible, voici quelques recommandations:

  • Suivez un régime alimentaire sain, avec une abondance de fruits et légumes. Préférez les fruits et légumes vert et jaune foncé. Les légumes de la famille des choux telles que les choux-fleurs, les choux de Bruxelles et les brocolis sont aussi recommandés. Le jaune d'œuf, le maïs et les épinards contiennent de grandes concentrations de lutéine et de zéaxanthine.
  • Portez des lunettes de soleil pour éviter les rayons néfastes.
  • Contrôlez d'autres problèmes de santé susceptibles d'augmenter le risques de dégénérescence des yeux comme par exemple une tension élevée.
  • Ne fumez pas.
  • Faites vous examiner les yeux régulièrement.

Et mangez-les donc, ces fameuses carottes !

On s'aperçoit que le vieil adage était juste : la consommation de carottes améliore la vision nocturne. La carotte contient du bêta carotène, transformé en vitamine A par le corps. Dans la rétine, une forme de vitamine A constitue une partie des pigments qui servent à la vision ; une mauvaise adaptation à la lumière de faible intensité (mauvaise vision nocturne) est le signe avant-coureur d'un manque de vitamine A. Le pigment de la macula est constitué de composants d'origine alimentaire, la consommation accrue d'aliments tels que les fruits, les épinards, les brocolis, le maïs ou de compléments alimentaires contenant du bêta carotène et de la lutéine (qui sont des nutriments antioxydants), pourrait donc contribuer à améliorer l'acuité visuelle et la perception des couleurs tout au long de la vie, réduisant ainsi le risque de perte de vision au cours de la vieillesse.

SOURCE : EUFIC

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s