Fructose : en finir avec les idées reçues !

lu 32463 fois

Le fructose est un sucre d’origine naturelle que l’on trouve en abondance dans les fruits et le miel et qui possède des vertus nutritionnelles et gustatives incomparables. Sa fabrication est basée sur les procédés traditionnels de la production du sucre et ce contrairement aux édulcorants de synthèse reconstitués par voie chimique. Il est 100% naturel, sans conservateur, sans colorant et sans arôme artificiel. De plus, il est doté d’un haut pouvoir sucrant (60% supérieur à celui du saccharose), on en utilise donc moins pour la même saveur, ce qui signifie moins de calorie.

« Fructose : en finir avec les idées reçues ! » - Crédit photo : © eAlisa - Fotolia.com Une méta analyse récente, sur des études conduites chez l’homme, montre qu’il n’y a pas de relation entre la consommation de fructose et une éventuelle prise de poids, pour des doses journalières inférieures à 100 g/j (Livesay and Taylor, 2008) .

Les différentes études conduites sur l’homme montrent qu’une consommation modérée de fructose (< 50 g par jour) en substitution du sucre (saccharose) n’a aucun effet sur les lipides sanguins, notamment les triglycérides. Concernant la rumeur qui accuse le fructose d'augmenter la résistance à l’insuline et favoriser ainsi l’apparition de diabète de type 2, les différentes études réalisées sur l’homme montrent que l’effet dose est déterminant.

Le fructose en quantité raisonnable, soit moins de 50 g par jour, n’a aucun effet néfaste. En revanche, une consommation en excès, plus de 100 g par jour, soit 400 kcal, ce qui est fortement déconseillé pour tout sucre, pourrait augmenter la résistance à l’insuline.

Le fructose a un index glycémique faible (19) comparé au glucose (100), il est donc recommandé aux diabétiques, et est même recommandé aux personnes désireuses de contrôler leur taux de glucose sanguin mais en respectant la dose maxi conseillée (30 à 50 g/jour).

Lors d’une activité sportive, l’absorption de fructose seul ou associé au glucose avant et pendant l’exercice permet une fourniture plus régulière de glucose au muscle que le glucose seul. Il est donc également conseillé aux sportifs.

L’amalgame entre le sirop glucose-fructose (très utilisé dans la composition des sodas mais aussi de certains biscuits) et le fructose trouble les consommateurs. Le public, la presse et même certains scientifiques font l’amalgame entre le fructose cristallisé et le HFCS (High Fructose corn syrup) ou sirop de glucose/ fructose.

Ce ne sont pas les mêmes produits. Le sirop de glucose/fructose contient quasiment le même taux de glucose que de fructose, alors que le fructose pur cristallisé ne contient que du fructose. Cette différence dans la composition est considérable d’un point de vue chimique, et conduit à des propriétés technologiques et des réponses physiologiques (index glycémique notamment) spécifiques. Le sirop de glucose-fructose incriminé est en fait un isoglucose extrait du maïs, à ne pas confondre avec le fructose cristallisé issu de la betterave sucrière et dont la pureté est très élevée.

Le fructose cristallisé Vivis garantit un minimum de 99,5 % de fructose grâce à son procédé de fabrication naturel.

(Alexandre Glouchkoff, diététicien nutritionniste, d'après les explications du Professeur Salwa RIZKALLA, chercheur à l’INSERM, Paris - Conflit d'inrérêt : aucun)

SOURCE : Distriborg

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s