French paradox et taille des portions

lu 3271 fois

Pourquoi les Français, qui consomment de la nourriture agréable au goût, plus riche en graisses et moins d'aliments allégés, sont-ils plus minces que les Américains ?

D'après cette étude franco-américaine, une partie de la réponse se trouve dans la taille des portions servies. La portion moyenne servie dans un restaurant à Paris pèse 277 g versus 346 g à Philadelphie, soit 25 % d'écart. Les portions de frites "moyenne" et "grande" d'une même chaîne de restaurant pèsent respectivement 90 g et 135 g en France versus 155 g et 200 g à Philadelphie.

Les portions sont aussi plus grandes dans les supermarchés : à denrée équivalente, le poids est jusqu'à 60 % plus élevé dans la version américaine. Dans les livres de cuisine, les portions françaises sont plus petites pour les plats les plus caloriques, mais plus grandes pour les légumes. Dans les guides de restaurants, les Américains insistent sur la présence de buffets à volonté et les grosses portions, tandis que les Français jouent sur le prix des menus.

Les Français mangent moins. En ressentent-ils de la privation ? Non, ils passent plus de temps à table, même chez McDonald's ! (22 minutes pour les Français versus 14 minutes pour les Américains). L'environnement alimentaire français est perçu de la façon suivante : attention portée sur l'alimentation, temps passé à table, aliments de qualité, modération, peu de grignotage. Les Américains ont instauré un environnement de craintes autour de l'alimentation. Tous ces facteurs environnementaux et culturels sont aussi à considérer dans le développement de l'obésité.

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s