Fraich'Academy : les fruits et légumes, stars des ados

lu 4156 fois

En 2010, Interfel a lancé la première « web-réalité » consacrée aux fruits et légumes frais : la Fraîch’academy. L’opération vise à promouvoir, de façon ludique, la consommation de ces produits auprès des adolescents de 15 à 18 ans. Des défis sur la connaissance des métiers, des astuces culinaires et des conseils alimentaires ont été relevés par huit candidats.

Cette première édition de la Fraîch’academy (Programme cofinancé par FranceAgriMer et la Commission européenne), a fait l’objet d'une évaluation de la perception qu’ont eu les adolescents de l’opération, en particulier, et des fruits et légumes frais, plus généralement. L’analyse a été réalisée en décembre 2010 par l’Institut de sondages OpinionWay. Un échantillon de 625 personnes, représentatif des adolescents âgés de 13 à 21 ans et résidant en France, a été interrogé en ligne.

Une consommation encore faible mais régulière

Les fruits et légumes frais arrivent respectivement en troisième et quatrième position des aliments consommés par les adolescents, derrière les produits laitiers et la viande : 90% des jeunes en consomment au moins une fois par semaine et 46% au moins une fois par jour pour les fruits frais et 27% pour les légumes frais.

Les adolescents (ou leurs parents) achètent leurs fruits et légumes frais dans des petites ou grandes surfaces (69%). Ils en consomment principalement à la maison (97%) et à la cantine (45%).

93% des fruits privilégiés par les adolescents sont des fruits frais : 82% des jeunes préfèrent en manger en dessert et 33% en salade.

Moments préférés de consommation ?

Pour les fruits : le déjeuner et le dîner (69% en dessert dans les deux cas)

Pour les légumes : le dîner (77%) et le déjeuner (69%) Pour les légumes, la part des produits frais dans l’alimentation des ados représente 68% contre 46% pour les surgelés et 43% pour les conserves. Les jeunes consomment les légumes frais principalement cuits, en accompagnement d’une viande ou d’un poisson (70%), mais aussi crus ou en salade (46 %).

Une perception positive mais un faible niveau de connaissance

Bien que les adolescents aient généralement une bonne image des fruits et légumes, 81% trouvent difficile d’en manger au moins cinq par jour. En outre, 52% n’aiment pas les cuisiner.

Ces derniers résultats sont cependant à nuancer car :

  • 82% des jeunes prennent plaisir à manger des fruits et légumes ;
  • 79% d’entre eux (dont 85 % des filles) attachent beaucoup d’importance à leur présence dans l’alimentation ;
  • 72% demandent à leurs parents d’en acheter et 66% aiment en manger au restaurant ou à la cantine.
Produits préférés des jeunes ? Pommes, bananes, clémentines, tomates, carottes et haricot verts. Cependant la moitié des adolescents connaissent mal les fruits et légumes de saison.

Une opération appréciée, mais encore peu connue

Le site www.fraichacademy.fr est particulièrement apprécié par les adolescents qui le jugent facile à utiliser (88%). Ils y trouvent aisément les informations utiles sur le programme et les défis à relever. Seul petit bémol : l’envie de participer, qui n’est pas encore à la hauteur du niveau d’appréciation du site.

Le programme Fraîch’academy bénéficie d’une bonne image et influence positivement la connaissance et l’appréciation des fruits et légumes. 80 % des adolescents le trouvent original, il valorise les fruits et légumes et permet de mieux les connaître. Plus important encore : il donne envie de consommer des fruits et légumes plus souvent (63%) et de les cuisiner (52%).

Les défis dits « impliquants » sont ceux qui ont séduit le plus les jeunes (>72%), tels que :

  • préparer un repas selon les instructions d’un grand chef
  • préparer un apéritif pour ses amis
  • répondre à un quiz sur les fruits et légumes
  • faire ses courses dans un supermarché pour réaliser un repas équilibré.

Si les défis sur la connaissance des métiers ont remporté un peu moins d’adhésion, leur attrait reste néanmoins important (63%).

Un potentiel fort à développer

Les adolescents représentent également une vraie « force de proposition » pour de nouveaux défis :

  • des recettes et des astuces (pour 31% d’entre eux)
  • des jeux : tests à l’aveugle, jeux de vitesse (24%)
  • une campagne d’information et de découverte (22%)
  • des quiz et des concours (21%)

Compte tenu de sa faible antériorité (une seule saison au moment de l’étude) le programme reste encore confidentiel et difficile à évaluer. Cependant, il bénéficie d’un potentiel fort, avec une image positive (« original et ludique ») et ne suscite aucun rejet.

Afin de consolider sa notoriété et son image, la Fraîch’academy a besoin de s’inscrire dans la durée et d’être appuyée par une communication appropriée.

(Par Anna Jachim, Chargée de Mission - Association Interprofessionnelle des Fruits et Légumes, Paris - Equation Nutrition n° 107 - Mars 2011)

SOURCE : APRIFEL

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s