Folates et déclins cognitifs : des liens à confirmer

lu 5062 fois

La vitamine B9 (folates ou acide folique), nécessaire à la formation des globules rouges, participe à la formation des cellules nerveuses et est impliquée dans l'utilisation des protéines. Elle prévient aussi certaines formes d'anémie. Cette vitamine, bien connue pour son importance pendant la grossesse (elle intervient dans la formation des cellules nerveuses du foetus), se révèle aujourd'hui intéressante chez la personne âgée.

En effet, elle permettrait peut-être de réduire le déclin cognitif et notamment les troubles de la mémoire survenant avec l'âge. Pourtant, les chercheurs restent prudents. Dans l'attente de résultats complémentaires, ils ne conseillent pas pour l'instant de supplémenter les personnes âgées en folates par des médicaments. Une alimentation riche en folates devrait être suffisante dans un premier temps.

Les principales sources alimentaires de folates sont le foie, les céréales, les légumes verts à feuilles (épinards, salades…) et les produits laitiers (fromages persillés, type bleu ou roquefort, et fermentés).

(Repère en gériatrie 2007 ; 9 (71) : 190 - 193)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s