Explication du lien entre l'alcool et la nicotine

lu 5030 fois

Des chercheurs suédois ont découvert que l'envie d'alcool chez les personnes alcooliques est contrôlée par le même mécanisme utilisé par la nicotine pour stimuler le cerveau. Cette découverte pourrait aboutir au développement de nouveaux traitements contre l'abus d'alcool.

L'existence d'un lien entre l'alcool et la nicotine est établie depuis un certain temps. « Les fumeurs sont dix fois plus touchés par l'alcoolisme que les non-fumeurs. Toutefois, ce lien ne s'explique pas uniquement du fait que de nombreuses personnes fument lors de fêtes et soirées », a déclaré Elin Löf de l'université de Göteborg (Suède).

Dans le cadre de sa thèse doctorale, le Dr Löf a étudié les cerveaux de rats pour en apprendre davantage sur ce lien. Elle a découvert que lorsque les personnes alcooliques sont tentées de boire, les « récepteurs de la nicotine » sont activés. En outre, la consommation chronique de nicotine peut renforcer les effets agréables de l'alcool, tout en réduisant son effet soporifique.

« Un médicament affectant les protéines qui contrôlent les effets de la nicotine devrait permettre d'aider les anciens alcooliques à rester sobres », a commenté le Dr Löf. « Ce médicament devrait être léger et avoir une faible incidence sur les autres comportements qui sont contrôlés par les récepteurs de la nicotine ».

Selon le Dr Löf, un tel médicament, destiné aux personnes essayant d'arrêter de fumer, a été récemment lancé par une société pharmaceutique internationale.

Les fumeurs et les alcooliques ont souvent envie de sucreries. Une envie qui, selon le Dr Löf, est également transmise via les récepteurs de la nicotine. Cela signifie qu'un médicament ciblant les récepteurs de la nicotine permettrait également de réduire les envies, une fonction d'autant plus importante car le gain de poids est un facteur qui pousse souvent les personnes à recommencer à fumer.

Pour tout renseignement complémentaire, consulter : http://www.gu.se/

Source : Copyright © Communautés européennes, 2006

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s