Exercice physique versus obésité

lu 4407 fois

Angelo Trembay, spécialiste de l'activité physique, fait le point sur les dernières études visant à comprendre les multiples impacts de l'exercice physique sur l'organisme. Outre son rôle utile pour détruire les calories superflues et contrôler le poids, l'exercice physique contribue à réduire non seulement le risque d'hyperglycémie (diabète), mais aussi celui d'hypoglycémie.

D’après une enquête réalisée auprès de 300 personnes pendant 6 mois, les différents paramètres cardio-vasculaires se sont dégradés chez les abstinents sportifs. Pour autant, ces derniers ont pu rétablir ces indicateurs dès lors qu’ils reprenaient une activité physique.

D’autres facteurs liés au mode de vie influencent également la prise de poids : une durée du sommeil insuffisante augmenterait ainsi le risque de surpoids, de même qu’une forte activité intellectuelle, accroîtrait le désir de manger et la prise alimentaire spontanée. La sédentarité apparaît également comme un facteur susceptible de favoriser l’obésité.

(Le Figaro, 05/06)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s