Eviter la production de médicaments par des plantes alimentaires génétiquement modifiées

lu 2272 fois

La fabrication de molécules d'intérêt pharmaceutique par des plantes génétiquement modifiées est un progrès incontestable. Toutefois, l'utilisation de plantes alimentaires ou fourragères dans cet objectif soulève des problèmes de préservation de l'intégrité de la chaine alimentaire.

Des présences fortuites, même à faible taux, de ces OGM particuliers dans les filières alimentaire ou en alimentation animale pourraient être préjudiciables, car ces plantes « faites médicament » ne font pas l'objet d'évaluation alimentaire.

L'ANIA, comme la CIAA, considèrent que les plantes utilisées à des fins de fabrication de molécules pharmaceutiques ne devraient pas être des plantes utilisées dans nos filières alimentaires.

L'ANIA soutient la CIAA dans son souhait d'engager un dialogue dans ce sens entre l'industrie alimentaire, l'industrie pharmaceutique et les pouvoirs publics.

SOURCE : ANIA

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s