Evaluation des apports alimentaires : nouvel outil

lu 5069 fois

Au Japon, 28 étudiantes en nutrition ont comparé 3 méthodes d'évaluation des apports alimentaires d'une journée à 6 mois d'intervalle (juin et novembre)...

Les méthodes d’évaluation : « Evaluation des apports alimentaires : nouvel outil »

  • méthode des pesées de chaque aliment consommé au domicile ou à l’extérieur, des restes et des suppléments éventuels ;
  • rappel des 24 heures, un enquêteur faisant préciser les ingrédients, modes de cuisson, marques commerciales, etc., et les volumes consommés à l’aide de photos de portions et d’ustensiles ménagers ;
  • méthode nouvelle combinant la transmission téléphonique, à un diététicien, de photographies numériques des plats et des restes (un stylo gradué servant d’échelle) et, si nécessaire, d’informations sur les ingrédients, avec un questionnaire sur les assaisonnements, boissons chaudes, etc.

La méthode des pesées et le rappel des 24 heures ne présentent aucune différence significative. Les différences retrouvées entre la méthode des pesées et celle utilisant la transmission téléphonique ne sont significatives que pour certains oligoéléments, vitamines et acides gras et seraient liées à la traduction en nutriments des légumes, graines et matières grasses.

Cette nouvelle méthode, estimée la moins contraignante et la plus rapide (16 min par jour versus 37 pour les pesées) et donc la plus utilisable sur le long terme par 56 % des sujets, semble fiable et reproductible. Son point faible est la plus difficile prise en compte des « à-côtés » (assaisonnements, sucre, etc.).

Ce test, réalisé sur un petit groupe de sujets avertis, mérite des essais à plus grande échelle et auprès d’un public moins familier des nouvelles technologies.

Sources et références :

  • Wang DA, et al. J Am Diet Assoc 2006 ; 106 : 1588-93.

(Nutri-Doc n°65 - février 2007)

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s