Etude nationale sur la restauration scolaire : résultats intermédiaires

lu 5152 fois

En 2005, l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) a lancé avec les ministères de la Santé, de l'Agriculture et de l'Education nationale une étude nationale pour évaluer l'application de la circulaire relative à la composition des repas servis en restauration scolaire et à la sécurité des aliments dans les établissements publics du second degré.

« Etude nationale sur la restauration scolaire : résultats intermédiaires » Le 25 juin 2001, la circulaire de l’écolier datant de 1971 a été remplacée par la circulaire relative à la composition des repas servis en restauration scolaire et à la sécurité des aliments. Cette circulaire a comme objectif d’améliorer la qualité nutritionnelle des repas et donne des recommandations pour garantir l’équilibre alimentaire. Elle rappelle que l’obligation de sécurité est l’un des fondements du droit alimentaire et décline les démarches à mettre en place pour la respecter.

Quatre ans plus tard, en 2005, l’Afssa, en collaboration avec les ministères chargés de la Santé (DGS), de l’Agriculture (DGAL, DGER) et de l’Éducation nationale (DGESCO), a décidé d’évaluer l’application de cette circulaire dans les établissements publics locaux d’enseignement (collèges et lycées), en métropole et dans les départements d’outre-mer ainsi que dans les lycées agricoles.

Si la sécurité sanitaire paraît largement assurée dans les restaurants scolaires, la nutrition reste encore peu prise en compte et ce à tous les niveaux : exigences dans les cahiers des charges, contrôle des menus, formation des personnels, information des élèves... Un quart des établissements n’utilise jamais ou presque les recommandations de fréquence de service des aliments. Quatre ans après sa parution, environ un établissement sur deux semble avoir pris des mesures pour appliquer la circulaire du 25 juin 2001.

La poursuite des analyses, et notamment celle des menus servis par les restaurants scolaires permettra de confirmer ou non ces résultats.

Pour en savoir plus, lire l’étude

(Point d’actualité de l’AFSSA du 6 février 2007)

Source : Alexandre Glouchkoff, Diététicien - Nutritionniste

SOURCE : Toute la diététique !

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s