Et le petit-déjeuner ailleurs dans le monde, c'est comment ?

lu 3058 fois

Et le petit-déjeuner ailleurs dans le monde, c'est comment ?

Tartines de pain beurrées avec de la confiture, boisson chaude de type lait ou café, et jus de fruits : voici les ingrédients clés du « petit-déjeuner à la française », mais qu’en est-il dans les autres pays ? En Angleterre, en Espagne, aux États-Unis, en Allemagne, en Chine, au Brésil… voici un tour d’horizon de quelques petits-déjeuners pris à l’international.

En Angleterre…

Le petit-déjeuner britannique traditionnel (full English breakfast) est un vrai repas complet ! La plupart du temps, il comprend des toasts de pain grillé garnis de beurre et de marmelade d’oranges amères : jusqu’ici, rien de vraiment inédit par rapport à nos tartines beurrées. C’est avec le bacon et les oeufs, duo emblématique du petit-déjeuner anglais que l’on rentre dans le vif du sujet. Ils sont souvent accompagnés de saucisses, de haricots blancs cuisinés à la sauce tomate (baked beans), de champignons de Paris et de tomates. A l’exception des toasts, tous ingrédients sont cuits dans la même poêle, d’où l’autre nom de l’English breakfast : « fry up », qui signifie « tout frit ».

Très copieux, ce petit-déjeuner n’est la plupart du temps pas consommé quotidiennement par les Britanniques, qui le dégustent plutôt le week-end, pendant les vacances ou… après une soirée arrosée en guise de remontant !

En Espagne…

Rares sont les Espagnols prenant un petit-déjeuner avant de partir travailler : pour la plupart d’entre eux, la journée commence par un simple cafe con leche (café au lait). D’ailleurs, si l’on demande un café le matin en Espagne, on obtient un café au lait ! Pour un café noir, il faut préciser « cafe solo » (café seul).

Les Espagnols font en général une pause salée en milieu de matinée. Il faut savoir, en effet, que les Espagnols prennent leur repas de midi… vers 14 heures ! Certains salariés apprécient donc de prendre des forces au cours d’une pause matinale à 10 ou 11 heures : c’est seulement à cette occasion que se fait l’éventuel repas du matin. Mais on est loin des tartines à la française : en Espagne, les en-cas salés sont rois ! Tortilla (omelette aux pommes de terre) ; bocadillos de jamon (sandwiches au jambon), pan con tomate (pain à la tomate) sont particulièrement typiques.

Aux USA…

Dans l’ensemble des États-Unis, le petit-déjeuner est un repas très important pour bien commencer la journée : pas question de se contenter d’un café noir. Les Américains le prennent à la maison, dans les diners (restaurants typiques), des coffee bars, au bureau ou même dans la rue. Ce n’est pas un hasard si le cinéma et les séries d’outre-Atlantique regorgent d’images de personnes arpentant le bitume tout en dégustant un café et un donut !

Au menu des petits-déjeuners américains, c’est la variété qui est de mise : jus de fruits, smoothies, fruits frais coupés, yaourts, céréales, pâtisseries, saucisses et oeufs, hash browns (pommes de terre mijotées)… Chacun choisit son petit-déjeuner en fonction de ses goûts et de son appétit.

Pour arroser le tout, le café règne presque sans partage : plutôt léger, consommé nature ou enrichi de lait ou de crème, il se déguste toute la journée dans des mugs ou des gobelets en carton.

En Allemagne…

Chez nos voisons d’outre-Rhin, le petit-déjeuner est une affaire sérieuse que l’on honore avec des mets salés comme sucrés ! Très prisés par les Allemands, les petits pains individuels « brötchen », dont la pâte contient parfois du fromage frais appelé « Quark », sont sur toutes les tables, tartinés de beurre et de confiture. Ils sont accompagnés de mets variables en fonction des traditions régionales, mais on trouve souvent des céréales, des bretzels, des yaourts, des fromages, des oeufs à la coque, des charcuteries (jambon, saucisses, pâté, mortadelle,…) et parfois même des cornichons et des rollmpos. Le tout est accompagné de café, de lait, de café au lait, de chocolat chaud, de thé ou de jus de fruits.

A noter également : le fromage, qui occupe une place de choix dans les habitudes culinaires germaniques. Une famille allemande sur deux mange ainsi du fromage le matin sous forme de fromage blanc, de fromage frais et surtout de pâtes dures coupées en tranches.

En Chine…

En Chine, comme dans la plupart des pays asiatiques, le petit-déjeuner est un repas comme les autres. Il se compose, à ce titre, de mets traditionnels salés qui varient selon les régions et les familles. On peut cependant retenir un certain nombre de classiques : la bouillie de riz, les nouilles agrémentées d’ingrédients variés, les brioches cuites à la vapeur, nature ou farcies de viandes ou de légumes, les raviolis farcis et cuits dans un bouillon, les crêpes à l’oeuf, sortes de pancakes cuits sur une plaque chaude avec un oeuf cassé dessus et une garniture, les oeufs durs recuits dans une sauce soja mélangée à des feuilles de thé, les longs beignets de pâte frite qui rassemblent à des churros salés. Le tout le plus souvent arrosé de thé noir.

Au Brésil…

Au Brésil, chaque région a son petit-déjeuner typique. Cependant, le petit-déjeuner sera partout un doux mélange de sucré-salé.

Sur la table seront disposés des fruits frais tropicaux comme la mangue, la pastèque, la papaye, le melon d’eau entier ou en salade…, de la confiture ou du miel ou encore des gâteaux à la banane, à la carotte ou au chocolat.

Du tapioca et des aliments très européens comme le beurre salé, le pain, du fromage fondu, les oeufs brouillés, le yaourt sucré ou aux fruits et du jambon sont également très consommés le matin.

Les Brésiliens adorent la viande. Il ne sera pas rare de retrouver en plus de la dinde fumée dès le lever du soleil en guise de petit-déjeuner salé. Ce dernier sera très souvent agrémenté de requeijão, un fromage solide fabriqué à partir de lait de vache ou d’un misto frio, une sorte de croque-monsieur local à manger froid. La spécialité du petit-déjeuner brésilien est le Pão de queijo, petit pain à base de farine de mandioca et de fromage. Niveau boisson, du classique : café, café au lait essentiellement.

SOURCE : ADOCOM

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s