Entre santé et porte-monnaie, le coeur des Français balance

lu 2815 fois

« Pour votre santé, mangez au moins 5 fruits et légumes par jour » : ce message, vous l'avez très certainement entendu. Et pourtant !, seulement 25 % des Français appliquent cette recommandation, et l'on a même enregistré une diminution de la consommation de fruits et légumes frais. Un organisme d'études, le CREDOC (Centre de recherche pour l'étude et l'observation des conditions de vie), a cherché à savoir s'il existe un lien entre la diminution de la consommation de fruits et légumes frais et la perception des prix des produits frais.

L'étude (*) a été menée sur environ un millier de personnes âgées de plus de 18 ans, représentatives de la population française.

Cette étude a révélé que le rayon des fruits et légumes est celui pour lequel les Français sont les plus attentifs aux prix : 73 % des Français regardent systématiquement les prix de ces produits !

La première raison de non-achat des fruits et légumes frais évoquée par les Français est le prix trop élevé des produits. La seconde raison est la difficulté de conservation : non seulement ces produits sont perçus comme étant chers, mais en plus, ils se conservent difficilement.

Pourtant, il faut savoir que l'augmentation des prix est souvent surestimée : la moitié des Français pense qu'une pomme de 125 g est plus chère qu'un yaourt nature, alors que la pomme est moins chère.

Une petite astuce d'ailleurs pour acheter à moindre coût : pensez à acheter vos fruits et légumes frais sur les marchés, où les prix sont bien plus bas que dans les grandes surfaces, qui appliquent des marges parfois excessives (la différence de prix entre marchés et grandes surfaces est surtout marquée en province, et les prix sont encore plus intéressants lors de la dernière heure du marché).

N'oubliez pas non plus les fruits et légumes en conserve ou surgelés : leurs qualités nutritionnelles sont préservées et leur conservation est bien plus simple.

(*) Enquêtes Consommation du CREDOC et enquête SEMMARIS-CREDOC, juin 2007.

(Nutritionnellement®, le mag - n°7 - Octobre 2007)

SOURCE : Nutritionnellement®, le mag

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s