En pratique, comment augmenter la consommation de fruits et légumes ?

lu 3773 fois

Le premier objectif nutritionnel prioritaire du PNNS concerne l'augmentation de consommation de fruits et légumes, en particulier chez les petits consommateurs. Cette urgence en matière de Santé Publique, passe par un changement des habitudes alimentaires : des modifications de comportement qui ne sont pas toujours faciles à mettre en pratique.

Voici des conseils simples pour améliorer, selon son rythme, la part végétale dans les menus... L'objectif étant d'atteindre environ 700 à 800 g de fruits et légumes par jour, dont la moitié consommés crus.

Profil 1

Sujet consommant moins de 200 g de fruits et légumes par jour.

En pratique, on conseille d'ajouter :

  • 1 à 2 fruits par jour, en remplaçant le dessert d'un des repas principaux par un fruit cru.
  • Si possible, on ajoutera ensuite un fruit ou jus de fruit au petit déjeuner (ou en collation, si la personne ne déjeune pas).
  • Une portion de crudités ou salade verte (midi ou soir).
Le conseil portera essentiellement sur les crudités, plus riches en micronutriments (et en particulier en vitamine C) et les végétaux de meilleure densité nutritionnelle (agrumes, kiwi, fruits exotiques, choux, carotte,…).

Profil 2

Sujet consommant environ 400 g de fruits et légumes par jour.

En pratique, on conseille d'ajouter :

  • Un plat de légumes cuits à l'un des repas (ou un potage) et un fruit cru par jour (en collation ou à la fin d'un repas).
  • D'utiliser le plus souvent possible les herbes fraîches, crues, l'ail, l'oignon, l'échalote, afin de renforcer la présence de micronutriments essentiels dans les plats.
Profil 3

Sujet consommant environ 600 g de fruits et légumes par jour.

Chez ces sujets, dont la consommation est proche des recommandations actuelles, il faut surtout insister sur l'importance de la variété.

En pratique, on conseille d'ajouter :

  • Une portion de crudités chaque jour (ce qui permet d'atteindre les 700 à 800 g conseillés).
  • D'opter pour les mélanges de légumes, les salades composées, les salades de fruits frais, afin d'améliorer la diversité des apports.

SOURCE : APRIFEL

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s