Ecole et longévité

3264 Réagir

D'après une étude américaine, l'éducation, et tout particulièrement la scolarisation des plus petits, joue un rôle important dans l'accroissement de la longévité, ainsi que dans la diminution des troubles de l'âge, dont la maladie d'Alzheimer.

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Même si des exceptions existent, il s'avère que plus l'enfant est scolarisé tôt (5 ou 6 ans), plus il aura des chances de vivre plus longtemps et en bonne santé car, toujours selon cette étude, un groupe d'individus éduqués aura plus tendance qu'un autre à planifier l'avenir, à s'y projeter, donc à éviter les comportements à risques.

Il n'est plus désormais exclu d'envisager que les être humains puissent atteindre l'âge de 150 ans en raison, d'une part, d'une meilleure connaissance de la génétique et du mécanisme du vieillissement biologique et, d'autre part, en raison d'une scolarité prolongée.

(L'intelligent Jeune Afrique, 28/01)

SOURCE : Synthèse de Presse de l'INSERM