Eaux Minérales Naturelles : cycle hydrogéologique unique et vertus santé

lu 4110 fois

À l'occasion du Medec 2009, la Chambre Syndicale des Eaux Minérales a souhaité revenir sur certaines idées reçues et valoriser le caractère unique de l'eau minérale naturelle et ses bénéfices santé. Le cycle hydrogéologique de l'eau minérale naturelle lui procure en effet des qualités de pureté et de naturalité uniques. Chaque eau minérale naturelle s'enrichit ainsi en minéraux et en oligo-éléments et s'adapte aux besoins et aux profils de tout type de patients (*).

« Eaux Minérales Naturelles : cycle hydrogéologique unique et vertus santé » L’eau représente le principal constituant de notre organisme, soit 60% de la masse corporelle de l’adulte, et elle est une composante vitale de l’alimentation. En tant que telle, elle est indispensable à l’hydratation et participe notamment à l’apport des nutriments, à l’élimination des déchets, à la régulation de la température corporelle, la lubrification des articulations, etc. Boire de l’eau régulièrement permet de maintenir une bonne hydratation qui contribue au maintien de la forme physique [1] et des fonctions cognitives [2]. Si les besoins en eau varient fortement en fonction de l’âge de l’individu, de son activité physique et du climat, consommer 1,5 litre d’eau par jour est fortement recommandé par l’OMS pour assurer une bonne hydratation (pour un adulte sédentaire vivant en climat tempéré). Concrètement, cela signifie boire 7 à 8 verres d’eau par jour (verre de 200ml).

Des eaux minérales naturelles pour répondre à nos besoins ...

L’eau minérale naturelle peut bénéficier de propriétés favorables à la santé reconnues par le Ministère de la Santé après avis favorable de l’Académie de Médecine. En effet, les eaux minérales naturelles, à l’image de la diversité des terroirs dont elles sont issues, présentent une large palette de compositions minérales leur permettant de couvrir des besoins adaptés en fonction de l’âge, du mode de vie ou du niveau d’activité physique pratiqué.

  • Ainsi, pour les nourrissons, il est recommandé une eau pauvre en nitrate (<10mg/L) et à faible teneur en minéraux et oligo-éléments (calcium et magnésium, sulfates et fluor - résidus secs <500mg/L) [3].
  • Pour les seniors, des eaux riches en calcium et magnésium permettront de contribuer à diminuer les risques de déminéralisation osseuse liée à l’âge.
  • Pour les personnes suivant des régimes hyposodés, des eaux pauvres en sodium (<20mg/l) sont recommandées.
  • Pour les personnes pratiquant une activité physique d’une heure en moyenne, il convient de s’hydrater avant, pendant et après l’effort. Pour ceux pratiquant une activité prolongée ou de forte intensité, il est plutôt recommandé de boire une eau riche en sels minéraux et en sodium.

Les eaux minérales naturelles répondent à tous ces besoins en puisant leur richesse minérale dans le sol à l’abri de toute pollution.

... grâce à un cycle hydrogéologique unique

Chaque eau minérale naturelle est le fruit d’un lent parcours de plusieurs années voire de plusieurs décennies. Trois grandes étapes constituent ce cycle hydrogéologique unique :

  1. L’infiltration des eaux de pluie dans le sol permettant un renouvellement naturel et durable des sources. L’eau y acquiert ainsi une composition minérale unique et immuable propre à son terroir.

  2. La protection des gisements d’eaux minérales naturelles par une couverture imperméable et la conduite de grand volume à circulation très lente.

  3. La remontée de l’eau minérale à la faveur d’une faille (milieu sédimentaire) ou par captage de l’eau en sous-sol (socle granitique).
Le cycle de l’eau et son mode d’exploitation garantissent l’intégrité de chaque gisement d’eau minérale naturelle. Des programmes de préservation des écosystèmes et de la biodiversité ont été élaborés autour des sites de production, en favorisant, par exemple des pratiques agricoles vertueuses sans pesticides et limitant l’utilisation de nitrates.

Les exigences strictes imposées à l’eau minérale naturelle sont définies par le code de la Santé Publique et les directives européennes qui définissent des limites précises notamment pour les nitrates et certains minéraux.

À l’occasion du Medec, la Chambre Syndicale des Eaux Minérales a réalisé un dépliant d’information téléchargeable intitulé : « Tout savoir pour bien choisir l’eau minérale naturelle adaptée à vos besoins ».

(*) “Dans le cadre d’une alimentation variée, équilibrée et d’un mode de vie sain.”

Références :

  1. Cheuvront SN, Carter III R, Sawka N. Fluid balance and endurance performance. Current sport medecine reports. 2003;2 : 202-8 - Shirreffs SM, The importance of good hydration for work and exercise performance Nutr. Reviews, 2005;63:S14S21
  2. Shirreffs SM, Merson SJ, Fraser SM, Archer DT. The effects of fluid restriction on hydration status and subjective feelings in man. Br J Nutr. 2004; 91:951-8
  3. cf. Recommandation de la AFSSA.

SOURCE : Chambre Syndicale des Eaux Minérales

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s