Du surpoids à l’obésité, il n’y a qu’un pas... à ne pas franchir grâce aux solutions LPG® !

lu 10803 fois

Du surpoids à l’obésité, il n’y a qu’un pas... à ne pas franchir grâce aux solutions LPG® !

Partenaire de la Ligue contre l’obésité, la société LPG® (Technologies pour la beauté, le bien-être, la santé et le sport) s’investit chaque jour afin de proposer des solutions efficaces aux personnes en surpoids, et les aider ainsi à ne pas basculer du mauvais côté de la balance... Ses technologies ont également fait leurs preuves dans la prise en charge des suites de la chirurgie de l’obésité. Tour d’horizon de l’accompagnement LPG®.

Surpoids et obésité : l'épidémie est en marche...

Si l’obésité (IMC > 30) est devenue une priorité pour la Haute Autorité de Santé, c’est parce qu’elle concerne aujourd’hui 15% des français et que ce chiffre ne cesse d’augmenter.

Ainsi, selon le dernier rapport ObEpi Roche (2012) :

  • 32,3 % des français adultes sont en surpoids (IMC compris entre 25 et 30) ;
  • Le nombre de personnes obèses en 2012 était estimé à environ 6 922 000, soit à 3 356 000 personnes supplémentaires par rapport au chiffre de 1997 ;
  • Le poids moyen de la population française a augmenté de 3,6 kg en 15 ans ;
  • Le tour de taille de la population a augmenté, passant de 85,2 cm en 1997 à 90,5 cm en 2012, soit +5,3 cm au total en 15 ans ;
  • L’IMC moyen est passé de 24,3 en 1997 à 25,4 en 2012 (p<0.05) ;
  • Depuis 2000, le taux de sujets présentant un tour de taille supérieure au seuil NCEP (1) est passé de 25,3% à 35,5% en 2012...

Ces chiffres montrent bien que, malgré les différents plans et actions de prévention mis en place par les pouvoirs publics depuis de nombreuses années (Plan National Nutrition Santé, Plan Obésité, « Manger Bouger »...), le surpoids et l’obésité continuent de progresser. Et avec eux, le nombre de personnes touchées par les pathologies liées, comme le diabète, l’hypertension artérielle, les troubles cardiovasculaires..., sans oublier les répercussions psychosociales.

Pour lutter contre le surpoids et l’obésité, LPG® s’engage auprès des professionnels de santé en mettant à leur disposition des protocoles dédiés, parfaitement adaptés aux personnes et à leur niveau de mobilité.

La prise en charge du surpoids : étape clé dans la prévention de l'obésité

Le traitement de l’obésité a beaucoup progressé ces dernières années grâce à de nouvelles thérapies médicamenteuses et chirurgicales. Mais celui des personnes en surpoids reste, quant à lui, le parent pauvre, malgré son rôle clé de prévention...

La solution grâce aux technologies LPG® !

Endermologie® : Pour une réactivation de la lipolyse naturelle

La stimulation de la lipolyse naturelle générée par Endermologie® – créée par LPG® il y a maintenant 30 ans - a été démontrée par deux études publiées (2) et joue un rôle déterminant pour défibroseret décloisonner les graisses, notamment celles résistantes à l’exercice physique et aux régimes alimentaires (graisses glutéofémorales chez la femme et abdominales chez l’homme). En ciblant les récepteurs prolipolytiques, le processus de déstockage naturel des adipocytes est réactivé, favorisant l’élimination des graisses de + 70%.

CELLU M6 Endermolab

HUBER® 360 : Retrouver le goût de l’effort

Le Neuro Physical TrainingTM – Entraînement physique et cognitif dispensé par le nouveau HUBER® 360 – permet en une seule séance d’améliorer la mobilité, la force, l’équilibre et la résistance (3) des personnes en surpoids. Cette prise en charge globale et ludique permet de les remettre progressivementen mouvement et de leur redonner goût à l’effort. Par ailleurs, le cerveau est le plus grand consommateur de glucose du corps. En alliant travail musculaire et cérébral, le Neuro Physical Training permet de brûler beaucoup plus de calories qu’une activité classique.

HUBER® 360

Endermologie® et HUBER® 360 : Pour une oxydation rapide et ciblée des graisses

La combinaison des technologies permet d’obtenir des résultats inégalés sur la perte en masse grasse, démontrés par l’étude ESP Consulting (4) sur 60 sujets : le traitement d’Endermologie® en 1ère intention améliore notablement la réponse des cellules graisseuses à une stimulation adrénergique ensuite générée par l’entraînement HUBER®.

Endermologie® et HUBER® 360 : L'association parfaite pour le traitement des pathologies liées au surpoids

L’état de surpoids est générateur de nombreuses pathologies que le kinésithérapeute, à l’aide de ses équipements LPG®, sera à même de traiter de façon rapide, efficace et sécuritaire afin de répondre à une attente globale de santé et mieux-être de ses patients.

Risques et troubles cardiovasculaires

Il est aujourd’hui reconnu que le surpoids entraîne de lourds risques et troubles cardiovasculaires. En effet, une concentration plus importante de graisse dans le sang entraîne des dépôts le long des artères, qui ralentissent la circulation sanguine et multiplient les dangers. Le risque d’infarctus est ainsi multiplié par 1,5 en cas de surpoids compris entre 10 et 30% et par 2 si le surpoids est supérieur à 30%. Il est donc primordial de choisir un entraînement approprié. En permettant un contrôle précis de l’intensité de l’exercice, l’activité physique sur HUBER® 360 n’augmente pas le flux sanguin en amont du cœur et peut donc être pratiquée en toute sécurité par les populations en surpoids et obèses.

Au delà de l’aspect sécuritaire, l’étude ESP Consulting a également démontré que, après 24 séances, l’entraînement sur HUBER® modifiait la composition corporelle : outre une masse grasse diminuée et une masse musculaire augmentée, une diminution de la fréquence cardiaque de 10 battements par minute a été enregistrée ! HUBER® 360 apporte ainsi un meilleur confort de vie au quotidien et limite les risques cardiovasculaires.

Ces dépôts de graisse touchent également les veines et peuvent être alors sources de douleurs ou autres troubles tels que les varices, les phlébites, les œdèmes ou encore les jambes lourdes. Grâce à ses propriétés drainantes et défibrosantes, l’Endermothérapie® LPG® – Application thérapeutique de l’Endermologie - permet d’accélérer le débit veineux et de soulager rapidement et durablement les jambes lourdes. D’autre part, l’entraînement sur HUBER® agit spécifiquement sur les muscles profonds des jambes appelés muscles posturaux, or nous savons que ces muscles ont 4 fois plus d’importance pour les retours veineux que les muscles plus superficiels. Il permet donc d’améliorer le retour veineux et de diminuer les phénomènes de rétention d’eau.

Problèmes ostéo-articulaires

Les personnes en surpoids sont en général aussi celles dont l’activité physique est réduite. Leur masse musculaire se révèle donc souvent insuffisante pour jouer son rôle de soutien et de protection du système ostéo-articulaire. Or le surpoids augmente la pression sur les articulations porteuses, et la colonne vertébrale, qui supporte l’ensemble des parties hautes du corps, peut subir des déformations. Celles-ci seront à l’origine de maux de dos et de complications plus importantes. A ce titre, HUBER® permet de traiter les lombalgies via une mobilisation passive puis un gainage actif de la sangle abdo-lombaire, ou les dorsalgies via un soulagement des tensions de manière passive et un renforcement des muscles profonds de la colonne vertébrale. L’Endermothérapie® a, elleaussi, son rôle à jouer et permet de relâcher les tensions et rétractions musculaires dues au manque d’amplitude articulaire. Son aspect trophique, quant à lui, assure un apport vasculaire suffisant à toutes ces zones hypo vascularisées.

Problèmes ostéo-articulaires

Grâce aux solutions LPG®, le kinésithérapeute joue donc un rôle essentiel non seulement dans la prise en charge du surpoids et des pathologies associées, mais aussi dans la prévention de l’obésité, en intervenant suffisamment tôt pour éviter aux personnes en surpoids de basculer vers l’obésité.

La chirurgie, étape ultime du traitement de l'obésité

Lorsqu’il est déjà trop tard et que l’IMC dépasse les 35/40, on parle alors d’obésité sévère puis massive (morbide) et peu de solutions efficaces existent, hormis la chirurgie.

La chirurgie de l'obésité : une prise en charge pluridisciplinaire

Débute alors pour le patient un long parcours : tout d’abord la préparation afin de savoir si il est apte ou non psychologiquement et physiologiquement à subir cette opération, puis vient le temps de l’opération, et enfin le suivi post-opératoire intégrant aussi bien une réadaptation nutritionnelle, psychologique que physique, avant, dans la plupart des cas, une nouvelle chirurgie cette fois réparatrice.

Ce circuit très réglementé, quel que soit le type d’intervention proposée (Anneau gastrique, Sleeve, bypass...), est orchestré par une équipe pluridisciplinaire, réunissant les acteurs clé de la prise en charge de l’obésité autour du médecin généraliste : chirurgien, endocrinologue, nutritionniste, psychologue et kinésithérapeute travaillent alors en étroite collaboration, afin d’obtenir les meilleurs résultats et de permettre au patient de retrouver une meilleure qualité de vie.

Peu souvent évoqué, le kinésithérapeute tient une place primordiale dans le circuit de prise en charge de l’obésité, en intervenant dès la préparation du patient pour évaluer ses capacités physiques et traiter les pathologies liées au surpoids, puis avant et après l’opération pour aider à la perte de poids, réadapter le patient à l’effort ou encore traiter les cicatrices et le relâchement cutané malheureusement incontournable lors de la fonte des kilos avant la chirurgie réparatrice.

Les technologies LPG®, une aide précieuse dans le parcours de la chirurgie bariatrique

Comme dans la prise en charge du surpoids, les solutions LPG® – Endermothérapie® et HUBER 360® – apportent au kinésithérapeute une aide réelle dans les traitements pré et post-opératoires de la chirurgie de l’obésité. Elles interviennent à différents stades de la prise en charge :

HUBER® 360 : Remuscler pour optimiser la combustion des graisses après l’opération

Pré-opératoire :

  • Mobiliser les articulations en toute sécurité
  • Soulager les tensions musculaires et articulaires
  • Renforcer les muscles profonds et superficiels
  • Diminuer le rythme cardiaque

Post-opératoire :

  • Reprendre une activité physique adaptée
  • Brûler le maximum de graisses
  • Augmenter la résistance à l’effort

HUBER® 360 : Remuscler pour optimiser la combustion des graisses après l’opération

A ce titre, HUBER® 360 est désormais inclus dans le parcours du patient et son utilisation est enseignée, depuis septembre 2014, dans le cadre du Diplôme universitaire de Montpellier pour la prise en charge de l’obésité.

Endermothérapie® : Soulager et traiter les tissus

Pré-opératoire :

  • Traiter les raideurs et douleurs des diverses articulations (genoux, rachis...)
  • Assouplir les différents tissus conjonctifs dans tous les plans, en particulier sur la zone opératoire
  • Lutter contre les oedèmes des membres inférieurs
  • Lever les tensions musculaires
  • Préparer le tissu cutané à la perte de volume par une stimulation tissulaire spécifique

Post-opératoire :

  • Traitement de la cicatrice : favoriser la résorption des oedèmes, limiter les risques de fibrose, limiter les adhérences, améliorer la qualité de la cicatrisation
  • Favoriser les retours veineux et lymphatiques
  • Prévenir le relâchement cutané.

Endermothérapie® : Soulager et traiter les tissus

La reconnaissance des équipes pluridisciplinaires

De part les bénéfices apportés avant et après l’intervention, les technologies LPG® sont aujourd’hui reconnues comme des outils indispensables pour optimiser les résultats de la chirurgie bariatrique, non seulement par les kinésithérapeutes mais également par les chirurgiens.

Le Professeur David Nocca, chirurgien de l’obésité, témoigne de cette reconnaissance :

Le Professeur David NOCCA, chirurgien au CHU Saint-Eloi de Montpellier (classé meilleur hôpital français dans la chirurgie de l’obésité au palmarès 2014 des hôpitaux et clinique), Chef de projet à la Haute Autorité de Santé et Président de la Ligue contre l’obésité (partenaire de LPG®) est aujourd’hui considéré comme l’un des meilleurs chirurgiens bariatriques au niveau international. Il a d’ailleurs réalisé fin août une opération retransmise en direct aux Etats-Unis, devant plus de 800 chirurgiens issus de 52 pays.

Formé en 2002 outre-Manche à la technique du “sleeve”, une intervention pratiquée sous cœlioscopie qui consiste à réduire sensiblement la taille de l’estomac chez des personnes qui souffrent d’obésité morbide, David Nocca devient ainsi à son tour instructeur pour les Américains. Bel hommage, dans un pays qui détient la palme du surpoids : un tiers des adultes est obèse !

Traitements dispensés dans les centres de kinésithérapie référents. Liste des centres sur www.lpgsystems.fr. Soins pris en charge sur prescription médicale

(1) Différents seuils ont été établis pour analyser le tour de taille, le seuil IDF (International Diabetes Federation) où le sujet ne doit pas grossir (94 cm pour l’homme et 80 cm pour la femme) et le seuil NCEP (National Cholesterol Education Program) où le sujet doit perdre du poids (102 cm pour l’homme et 88 cm pour la femme).

(2) MARQUES MA. et al. Impact of a mechanical massage on gene expression profile and lipid mobilization in female gluteofemoral adipose tissue. Obes Facts. 2011; 4(2): 121-9. LAFONTAN M. et al. Use of the microdialysis technique to assess lipolytic responsiveness of femoral adipose tissue after 12 sessions of mechanical massage technique. J Eur Acad Dermatol Venereol. 2008, 22, 1465-1470.

(3) Capacité à endurer la fatique

(4) Etude Efficacité d’un programme combinant MECANO-STIMULATION LPG et renforcement musculaire avec HUBER MOTION LAB sur la composition corporelle et les réponses métaboliques à l’exercice.

SOURCE : LPG® Systems

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s