Du jus de pomme pour prévenir l'asthme ?

lu 5199 fois

Le nombre d'enfants asthmatiques est en continuelle augmentation. Diverses sources attribuent cette sensibilité aux modifications alimentaires - notamment à l'attrait moins marqué des enfants pour les aliments riches en antioxydants, les fruits et légumes. Une étude suggère même que la pomme serait l'aliment par excellence dans sa prévention !

En vue de déterminer si l'asthme est une maladie moins commune chez les enfants consommant de grandes quantités de fruits, des chercheurs anglais ont conduit une étude sur 2.640 enfants âgés de 5 à 10 ans. Seuls 668 mangeaient au moins un fruit (entier ou jus) par jour. Bien que la consommation de pommes crues n'a pu être corrélée à l'asthme, les enfants consommant de grandes quantités de jus de pommes sont moins souvent concernés par la maladie que les petits buveurs. Originale, cette observation contrarie les études préalables qui avaient justement souligné que la quantité d'acides phénoliques, protecteurs supposés du développement de l'asthme, était diminuée par le processus de fabrication des jus de fruits.

D'autre part, pour la première fois et de manière surprenante, l'effet protecteur de la banane y est avancé. De par sa composition riche en acides phénoliques, pro-vitamine A et en potassium, elle serait inversement associée à l'asthme. L'absence de lien explicite entre l'ingestion de fruits frais et les symptômes de l'asthme souligne la nécessité de poursuivre les investigations.

Quercétine quand on te croque...

La pomme est souvent citée comme bénéfique dans la prévention des maladies respiratoires récurrentes chez l'enfant. La majeure partie de ses effets protecteurs serait attribuée aux flavonoïdes, antioxydants naturels, et plus spécialement, à la quercétine. Cette dernière posséderait de nombreux effets bénéfiques sur la santé : protection cardiovasculaire, activité anticancéreuse, antiallergique et anti-inflammatoire.

De plus, en inhibant les médiateurs de l'inflammation (prostaglandines et leucotriènes), la quercétine revêt un rôle particulièrement intéressant dans le cas de l'asthme. Elle aurait également un effet inhibiteur sur la libération de l'histamine, médiateur de la réaction allergique. Alors, à vos pommes, sans oublier les oignons, les baies, les brocolis, le thé noir... naturellement riches en quercétine.

Sources et références :

  • Okoko et al., Eur Respir J, 2007;29 :1161-1168.

(Par Stéphanie Vanbever et Magali Jacobs, diététiciennes, " HEALTH & FOOD " News du 30 mai 2007)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s