Diversification alimentaire : encore trop précoce

lu 5024 fois

Sur plus d'une centaine d'enfants nés dans une maternité du Nord-Pas-de-Calais, 67 % ont été allaités dès la naissance (moyenne française : 48,5 %), et seuls, un tiers l'étaient encore à 4 mois. Plus de la moitié (52 %) des parents ont débuté la diversification avant 4 mois.

L'allaitement semble être un facteur de prévention d'une diversification trop précoce. Les mères avec un niveau d'études plus bas diversifient plus tôt et font davantage d'erreurs nutritionnelles (eau sucrée, gluten, ajout de sel..).

La multiparité semble également avancer l'âge de la diversification. Enfin, il faut savoir que les parents restent assez sensibles aux arguments publicitaires, même allant à l'inverse des recommandations !

Références :

  • Bigot-Chantepie S. Arch Pédiatr 2005 ; (12) 11 : 1570-76

SOURCE : Centre de Recherche et d’Information Nutritionnelles

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s