Dîne avec une fourchette : la méthode Forking

lu 7676 fois

Oubliez les fastidieux calculs de calories, glucides, lipides... Dînez « à la fourchette » ! Soutenue par une équipe de médecins et de spécialistes, la méthode Forking est une solution facile et ludique pour perdre du poids et retrouver un bien-être au quotidien. L'idée : ne manger, le soir, que des aliments que l'on peut prendre avec une fourchette (donc sans couteau ni cuillère), tout en continuant à manger normalement dans la journée.

Le livre

La femme moderne a vu son statut évoluer, ses horizons s’élargir et ses libertés se multiplier. Pourtant chaque année, lorsque s’approche l’été, se pose à elle la régressive (et agressive !) question de la minceur. Se procurant alors les coûteux ouvrages idoines, pesant les aliments, recensant les calories, inventoriant les interdits, énumérant les kilos perdus, la femme moderne (comme son homologue masculin d’ailleurs) a calculé, et recalculé : il y en a ras la fourchette ! Et si, enfin, on mincissait sans compter ?

Si on faisait le bilan, d’abord ?

C’est vrai ça, on connait maintenant les régimes sur les doigts de la fourchette. On a tour à tour tenté de se passer de glucides, choisi de dissocier son alimentation, opté pour les substituts, tout misé sur les protéines et plus récemment, cru pouvoir manger à volonté. Et au final, on a perdu plus que des kilos.

Car malgré sa complexité, le régime quel qu’il soit manque cruellement de saveurs. Privation amère, lassitude bien fade, carences un peu trop corsées, et motivation qui manque de piquant : quand arrive la fin survient surtout la faim, et rares sont les vraies réussites quand la recette de la minceur a à ce point goût de frustration.

Si on faisait preuve de bon sens, après tout ?

Si on faisait preuve de bon sens, après tout ? Des régimes limités dans le temps et dans les résultats, on n’en veut plus ! Alors n’y allons pas avec le dos de la fourchette : choisissons la bonne méthode, et assaisonnons-la de principes diététiques raisonnables. Ajoutons-y un zeste de simplicité, une pointe de logique, saupoudrons de vrais moments de plaisir. Et laissons mijoter le tout…toute la vie ! Question minceur, s’il y a bien un vrai spécialiste, c’est le corps lui-même. Alors, écoutons-le…et suivons son rythme au lieu de vouloir lui imposer le nôtre.

Et si on s’amusait, enfin ?

Et si on s’amusait, enfin ? Puisque manger est un plaisir qui doit le rester, faisons du dîner un rituel ludique. Pour ça, misons sur la fourchette : on gagne à tous les coups. Plus besoin de compter, ça se savoure. Oublier les contraintes le reste de la journée, c’est un bonheur qui se croque à pleines dents. Choisir la version qui nous convient : un vrai délice ! Et déguster la simplicité enfantine de cette nouvelle hygiène de vie, sans passer par la case « contraintes », c’est tout simplement un régal.

Et si on vous disait où on veut en venir ?

Et si on vous disait où on veut en venir ? Pas question de mettre dès maintenant les pieds dans le plat ! En mars prochain, le mot « régime » aura disparu de notre vocabulaire…on vous le promet. Pourquoi ? Parce qu’il aura été remplacé par le mot « fourchette ». Le plaisir de manger se choisira à la carte, et la maîtrise de son poids sera au menu chaque soir. Le tout sans efforts, ou presque : la solution sera disponible partout, mais il faudra savoir patienter.

Pourquoi une telle méthode ?

Forte des résultats contrastés, voire dangereux, observés dans le cadre des régimes traditionnels, la méthode Forking repose sur les constats les plus élémentaires : perdre du poids, ou surveiller sa silhouette, c'est avant tout écouter son corps et accepter de se plier à son rythme naturel.

On devrait manger richement le matin, consommer ce qu'on aime en bonne quantité à midi, et dîner léger pour mieux assimiler et dormir. Or, vie moderne oblige, on a tendance à faire tout l'inverse ! Ce qui nous amène notamment à dîner trop copieusement, à une heure où le corps stocke ce qu'il n'est plus en mesure d'assimiler. Aussi, la méthode Forking n'est pas un régime, puisqu'en préconisant de manger ce que l'on aime pendant la journée, cette méthode n'exclut aucun type d'aliment et n'occasionne aucune carence. Par ailleurs, elle permet de retrouver un rythme biologique adapté et de se réconcilier, sur le long-terme, avec de bonnes habitudes alimentaires. Enfin, elle est simple à mettre en place car écarte tout système de comptage ou d'interdictions. Ludique, elle se rontente de nous réapprendre à dîner comme il faut.

Sans contraintes et sans privations, en se basant sur des principes élémentaires qui respectent notre horloge interne, la méthode Forking permet de perdre du poids de façon naturelle.

Les auteurs

L'auteur, développeur de la méthode, Ivan Graviloff, polytechnicien, est président d'une société de conseil en innovation (Kaos Consulting). Il a animé plus de 1000 séminaires de créativité pour aider les entreprises de toute nature à inventer de nouveaux produits et de nouveaux services. Un de ses ouvrages, « Une fourmi de 18 mètres ... ça n'existe pas » publié chez Dunod a obtenu le Prix ManPower.

Sophie Troff est consultante chez Kaos Consulting depuis de nombreuses années.

Découvrir le livre « Dîne avec une fourchette : la méthode Forking », de Ivan Gavriloff et Sophie Troff aux Editions Albin Michel, 214 pages.

SOURCE : Editions Albin Michel

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s