Publicité

Différents oméga-3, différents bénéfices !

4720 Réagir

Beaucoup d'attention s'est portée ces dernières années sur les effets cardioprotecteurs des acides gras oméga-3 à longue chaîne (EPA/DHA), au point d'occulter l'intérêt de l'acide alpha-linolénique (ALA). Selon une étude néerlandaise, il aurait un impact non négligeable sur le taux de LDL-cholestérol des seniors.

Publicité

Surfez plus vite et sans publicité
Accès à tous les contenus PREMIUM

Débloquez cette page avec Multipass

Les chercheurs, de l'Université de Maastricht, ont suivi pendant 9 semaines 37 personnes âgées de 64 ans en moyenne et affichant des taux de cholestérol très élevés. Les volontaires ont été répartis de manière aléatoire en trois groupes : le premier recevait une alimentation « contrôle », riche en acide oléique, le second, une alimentation riche en ALA (6.8 g par jour) et le troisième, une ration riche en EPA/DHA (respectivement 1.05 g et 0.55 g par jour).

Verdict : l'étude a révélé une augmentation des taux de LDL-cholestérol de 0.39 mmol/l dans les régimes EPA/DHA, en comparaison du régime ALA. Une augmentation de l'apolipoprotéine B (ApoB) de 14 mg/dl dans le groupe EPA/DHA par rapport au groupe ALA a corroboré cette tendance.

De quoi remettre en cause les bienfaits du poisson pour l'aîné ? Pas vraiment, car EPA et DHA ont provoqué une amélioration des taux d'une substance appelée TFPI (pour Tissue Factor Pathway Inhibitor), impliquée dans la formation des caillots sanguins... Une preuve supplémentaire de l'intérêt de privilégier les deux sources d'oméga-3 dans son assiette !

Référence :

  • Mensink R et al. Eur J Clin Nutr 2006 ; 60 :978-984.
Publicité

(Par Nicolas Rousseau, Diététicien Nutritionniste, " HEALTH & FOOD " numéro 78, Septembre 2006)

SOURCE : Health and Food

Cela pourrait vous intéresser

Publicité