Des scientifiques identifient la molécule influant sur la prise de poids

lu 1843 fois

Des scientifiques du Laboratoire européen de biologie moléculaire (LEBM), de l'Institut allemand pour la nutrition humaine, et de l'Université de Cincinnati aux États-Unis, ont identifié la molécule dictant la raison pour laquelle certains d'entre nous prennent du poids plus facilement que d'autres.

Pourquoi le même régime alimentaire fait grossir certains plus que d'autres ? Selon l'équipe dirigée par Mathias Treier, la molécule « Bsx » offre au moins une partie de la réponse. La molécule nous fournit le lien entre l'activité physique spontanée (par exemple, les personnes se mouvant durant leurs heures de travail devant un ordinateur), et la consommation alimentaire.

Le Dr Treier explique les implications en l'absence de la molécule Bsx : « Les souris dépourvues de Bsx dans leur hypothalamus sont beaucoup plus paresseuses que les souris normales. Elles présentent une activité spontanée moindre, et recherchent moins la nourriture, comportement basé sur une activité locomotrice. »

La molécule Bsx régule l'expression des hormones NPY et AgRP. Ces dernières se trouvent dans l'hypothalamus (reliant le système nerveux au système endocrinien), et encourage la prise alimentaire. Ainsi, en l'absence de la Bsx, les souris ne chercheront que très rarement de la nourriture, même si elles en sont privées pendant une longue période. Cela signifie que le cerveau a besoin de la molécule Bsx pour détecter les signaux de faim émis par le corps et y répondre.

« La molécule Bsx est présente chez de nombreuses espèces, et joue vraisemblablement un rôle identique dans le contrôle du poids corporel chez les humains », a déclaré Maria Sakkou, l'une des chercheuses de l'équipe. « Les différences de l'activité de la Bsx parmi les individus pourraient expliquer pourquoi certaines personnes sont intrinsèquement plus actives que d'autres, et moins sujettes à l'obésité résultant du régime alimentaire. La molécule Bsx pourrait aider à comprendre pourquoi le même régime alimentaire fait grossir une personne, alors qu'une autre n'est pas affectée. »

Les scientifiques pensent que la molécule Bsx pourrait être utilisée pour contrôler l'obésité résultant du régime chez les humains.

La recherche a été publiée en juin 2007 dans la revue Cell Metabolism.

Source : Copyright © Communautés européennes, 2007

SOURCE : Communautés européennes

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s