Des protéines végétales pour la tension

lu 4931 fois

Plusieurs travaux on déjà rapporté l'existence d'une relation entre la consommation de protéines animales, plus particulièrement de viande, et la pression sanguine. Les derniers résultats de l'étude INTERMAP, menée auprès de 4680 femmes et hommes âgés de 40 à 59 ans, permettent de clarifier la relation entre protéines et pression sanguine.

Les auteurs ne relèvent aucune association entre l’apport total en protéines et la pression sanguine. Les protéines animales semblent augmenter légèrement la pression sanguine, mais cette association n’est plus significative après ajustement pour le poids et la taille. Par contre, une nette association inverse se dégage entre l’apport en protéines végétales : pour chaque augmentation des protéines végétales de 2,8 % de l’apport énergétique, la pression systolique diminue de 2,14 mm Hg et la Pression diastolique de 1,35 mm Hg.

Des investigations plus poussées orientent les chercheurs vers certains acides aminés issus des végétaux, qui pourraient jouer un rôle hypotenseur. Quoi qu’il en soit, ces données confortent l’intérêt de déplacer l’équilibre des sources de protéines vers une composante plus végétale.

Référence :

  • Elliott P et al. Arch Intern Med 2006 ;166(1):79-87.

(Par Nicolas Guggenbühl, Diététicien Nutritionniste, " HEALTH & FOOD " numéro 75, Jan/Fév 2006)

SOURCE : Health and Food

Cela pourrait vous intéresser

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s