Des pommes de terre contre l’hypertension

lu 6752 fois

Le stéréotype selon lequel les pommes de terre seraient mauvaises pour la santé notamment parce qu’elles feraient soi-disant grossir prend encore une fois du plomb dans l’aile. En effet, des chercheurs viennent de démontrer que la consommation de seulement deux portions de patates par jour diminuerait sensiblement la pression artérielle sans pour autant entraîner un gain de poids.

La pomme de terre a acquis une mauvaise réputation auprès des personnes soucieuses de leur ligne si bien qu’elle est bien souvent bannie des « régimes minceurs ». Or, une équipe de chercheurs vient de démontrer que chez des personnes en surpoids souffrant d’hypertension, la consommation d’une modeste quantité de pommes de terre permettait de faire chuter leur pression artérielle sans pour autant leur faire prendre du poids.

Ce n’est pas la pomme de terre qui fait grossir mais son accompagnement ou son mode de cuisson. Il est en effet quasiment impossible de ne pas prendre de poids s’il on mange quotidiennement une plâtrée de frites accompagnée de mayonnaise.

Pommes de terres violettes

L’étude menée par les chercheurs de l’American Chemical Society a été faite avec des pommes de terre cuites sans huile au four à micro-ondes. Dix-huit patients en surpoids ou obèses souffrant d'hypertension artérielle ont du manger 6-8 pommes de terre violettes (Variété Vitelotte, de la taille d'une balle de golf en moyenne) avec la peau à raison de deux fois par jour pendant un mois. Le choix des tubercules s’est porté sur des pommes de terre violettes, car de pigment serait particulièrement riche en composés phytochimiques bénéfiques.

Les scientifiques ont alors surveillé la pression artérielle des patients, à la fois systolique et diastolique. Après intervention, la pression artérielle diastolique moyenne avait chuté de 4,3 pourcents et la pression systolique avait quant à elle diminué de 3,5 pourcents Même en prenant des médicaments anti-hypertenseurs, la majorité des sujets voyait encore une diminution significative de leur tension artérielle suite à la consommation de pommes de terre. Aucun des participants n’a pris de poids lors de l’intervention.

Inhibiteur de l’ECA

Selon Vinson, auteur principal de l’étude, il semble que cet effet hypertenseur soit du à la présence dans la pomme de terre d’inhibiteurs de l’enzyme de conversion de l’angiotensine, pilier dans le traitement de l'hypertension artérielle.

Bien que l’étude ait été réalisée avec des pommes de terre à chair violette, les auteurs affirment que des résultats similaires devraient également être obtenus avec des pommes de terre à chaire rouge ou blanche. D’autres études menées avec des variétés de couleurs différentes en apporteront la confirmation.

Les scientifiques espèrent que les résultats de leur étude pourront permettre de redorer le blason des pommes de terre auprès du grand public car ce féculent, malgré son grand intérêt nutritionnel, est encore bien trop souvent boudé (à tort) en raison de sa mauvaise réputation.

(Par Alexandre Dereinne, diététicien, d'après American Chemical Society. "Potatoes reduce blood pressure in people with obesity and high blood pressure". Septembre 2011.)

SOURCE : Health And Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s