Des féculents complets contre l’obésité viscérale ?

lu 7841 fois

Une nouvelle étude américaine rapporte que es personnes qui consomment plusieurs portions quotidiennes de féculents complets et limitent leurs apports en céréales raffinées semblent avoir moins de tissu adipeux viscéral, tissus étroitement lié au développement du syndrome métabolique.

« Des féculents complets contre l’obésité viscérale ? » - Crédit photo : © Alexander Mozymov Des chercheurs du département américain de l’agriculture (USDA) ont observé, lors d’une récente étude, que les personnes ayant choisi de se nourrir principalement de grains entiers au lieu de produits céréaliers raffinés présentaient un volume de tissu adipeux viscéral plus faible de 10%.

Observations surprenantes

Les auteurs ont examiné les questionnaires alimentaires remplis par 2.834 hommes et femmes inscrits dans la Framingham Heart Offspring study. Lors de cette étude, la quantité de tissu adipeux sous-cutané et le volume de graisse viscérale avaient été mesurées chez des sujets âgés de 32 à 83 ans.

Les résultats ont montré que la quantité de graisse viscérale étaient 10% plus faible chez les personnes consommant principalement des grains entiers et moins d’une portion quotidienne de céréales raffinées, soit une tranche de pain blanc ou une demi-tasse de riz blanc.

Ces observations étaient toujours visible après ajustement de certaines habitudes de vie telles que le tabagisme, la consommation d’alcool, la consommation de fruits et légumes, le pourcentage de calories ingérées provenant des graisses et l'activité physique.

Substituer au lieu d’ajouter !

Outre la quantité plus faible de graisse viscérale, les auteurs ont également constaté que les participants qui consommaient, en moyenne, trois portions quotidiennes de féculents complets mais continuaient à manger beaucoup de céréales raffinées (quatre portions ou plus) ne présentaient pas une baisse de tissus adipeux viscéral aussi marquée que celle observée chez les sujets ne consommant qu’au maximum une portion quotidienne de féculents raffinés.

Il serait donc préférable de remplacer les féculents raffinés de notre alimentation par leurs homologues complets plutôt que de simplement ajouter des céréales aux grains entier à notre menu. Par exemple, il serait plus intéressant de consommer du riz brun au lieu du blanc ou de faire ses sandwichs avec du pain complet.

Il faut cependant noter que ces résultats proviennent d’une étude observationnelle et que, de ce fait, des recherches futures étudiant spécifiquement l'apport en grains entiers et la distribution de la graisse corporelle dans un grand échantillon de la population sont requises afin d’identifier le mécanisme responsable de cette relation.

(Par Adrien Loreis, diététicien, d'après N. M. McKeown, L. M. Troy, P. F. Jacques, U. Hoffmann, C. J. O'Donnell, C. S. Fox. "Whole- and refined-grain intakes are differentially associated with abdominal visceral and subcutaneous adiposity in healthy adults: the Framingham Heart Study". American Journal of Clinical Nutrition, 2010; DOI: 10.3945/ajcn.2009.29106)

SOURCE : Health and Food

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s