De l'influence du régime alimentaire français ou chinois sur le métabolisme intestinal

lu 3803 fois

Le chercheur Joël Doré, directeur de recherche au sein de l'unité d'Écologie et physiologie du système digestif de l'INRA, coordonne avec son équipe une étude expérimentale avec son homologue chinois le professeur Liping Zhao de l'Université Jiao Tong à Shangaï sur les conséquences du régime alimentaire sur le métabolisme intestinal.

« De l’influence du régime alimentaire français ou chinois sur le métabolisme intestinal » - Crédits photo : www.wikipedia.org Une transition nutritionnelle sera simulée sur deux cohortes de volontaires Français et Chinois, à partir de septembre 2008. La transition nutritionnelle très rapide en Chine sera étudiée chez des ouvriers passant, à l’occasion d’un chantier en zone urbaine, d’un régime pauvre en calories et riche en fruits, légumes et féculents à un régime citadin « à l’occidentale », plus riche en calories et graisses animales. La cohorte française, constituée de personnes obèses, sera à l’inverse soumise à un régime hypocalorique. Les sujets des deux cohortes bénéficieront d’une évaluation médicale détaillée de leur statut métabolique avant, au cours et après l’étude, ainsi que d’une étude du métagénome de leur flore intestinale et des fonctions de cette flore.

Le pilotage des deux cohortes sera assuré en Chine par le professeur Lin Xu, épidémiologiste du Centre de Nutrition Humaine de Shanghai et en France par le Professeur Arnaud Basdevant, chef du service de nutrition de la Pitié Salpêtrière de Paris. Un chercheur chinois du laboratoire de médicine traditionnelle chinoise de l’Université Jiao Tong est accueilli dès février et pour un an, sur la plateforme « exploration du métabolisme » de Clermont-Ferrand pour préparer l’analyse métabolomique.

(Patrick Etiévant, Joël Doré - INRA MAGAZINE n°4, Mars 2008)

SOURCE : Service Presse INRA

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s