Dans calorie, il y a chaleur...

lu 4616 fois

Lorsqu'il fait encore froid, ou que les écarts de température sont violents, l'époque des régimes hypocaloriques n'est surtout pas de mise (d'ailleurs, l'est-elle jamais ?). Mais, manger, même un peu plus qu'en été, cela ne signifie pas qu'il faille se gaver !

« Dans calorie, il y a chaleur... » - Crédit photo : www.biensur-sante.com Attention, l’avalanche des régimes de printemps va déferler. Comme chaque année, il va falloir avaler des tonnes de bobards et de calembredaines destinés à nous faire perdre les quelques kilos hivernaux censés peser sur notre santé. Ces régimes, qui nous font jouer au yoyo avec notre poids, sont des boulets que l’on traîne derrière soi indéfiniment.

Quelle que soit la saison, si vous devez éliminer un surplus de graisse, mieux vaut en parler à votre médecin traitant qu’au docteur Miracle. Question d’efficacité mais aussi de prudence car, hélas, associés, dissociés, déstructurés, déprotéinés ou autres, ces régimes de préparation au maillot de bains sont souvent dangereux pour la santé.

Bien manger, ça commence le matin

Quand on se lève et qu’il fait encore nuit, on n’a pas toujours une fin de loup. Résultat, même si tout le monde sait aujourd’hui que c’est une bêtise, on fait l’impasse sur ce qui est sans doute le repas de la journée le plus important. « Sauter » le petit dej, c’est, à coup sûr ressentir un coup de barre en milieu de matinée avec, au choix, une belle perte d’efficacité dans ses tâches quotidiennes ou un grignotage pré-déjeunatoire peu propice au maintien de la ligne.

En hiver, comme en été, un bon petit déjeuner devrait comporter : une boisson (café, thé, eau...), des céréales (pain, biscottes, flocons), un produit laitier (lait, yaourt, fromage blanc...), un fruit, un peu de matières grasses et de sucre.

Ensuite, vous connaissez le programme : à chaque repas, des fruits et des légumes qu’on a tendance à moins consommer l’hiver que l’été alors que notre corps en a un besoin impérieux. On va trouver facilement notre dose quotidienne de vitamine C dans de très nombreux aliments (agrumes, persil, cresson, choux de Bruxelles...) et nos réserves en fer dans les abats, la viande rouge, les lentilles... mais aussi - chic ! - le chocolat (près d’un quart des femmes souffrent d’un déficit en fer).

Quant au magnésium, il est vital au fonctionnement de l’organisme (transmission de l’influx nerveux, fabrication des protéines, régulation du rythme cardiaque...). Avant de se le procurer en petites pilules, on le trouve naturellement dans les produits laitiers, les céréales, les légumes, les fruits et certaines eaux minérales. Alors, on en sort de l’hiver ?

Il y a calorie et Calorie... Attention, on ne confond pas... Il y a la calorie, avec un petit c, unité de mesure de quantité de chaleur et la Calorie, avec un grand c, unité de mesure de la valeur énergétique des aliments (1 Calorie = 1 000 calories). Ouf, on a eu chaud.

SOURCE : BIENSÛR Santé

Publicité : accès à votre contenu dans 15 s
Publicité : accès à votre contenu dans 15 s